La police municipale stéphanoise vers de nouveaux mouvements de grève

D'une façon générale, le syndicat déplore la politique de ressources humaines de la majorité municipale stéphanoise.

Une candidate à la présidentielle à Saint-Etienne.
Candidate pour la troisième fois pour le groupuscule trotskiste Lutte Ouvrière, Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud donnera un meeting, le 26 janvier à Saint Etienne.. Cette enseignante, successeur de l’employée de banque Arlette Laguiller, est créditée de 0,5% dans l’ensemble des sondages Ce chiffre est très proche de celui obtenu lors des deux précédents scrutins présidentiels.

Actuellement, deux autres partis trotskystes, le Nouveau parti anticapitaliste et Révolution permanente sont aussi sur la ligne de départ mais seule Lutte ouvrière dispose des 500 parrainages. Un constat surprenant lorsqu’on sait que Jean Luc Mélenchon, sondé autour de 10 pour 100 , reconnait n’avoir que 391 signatures.  Et on peut supposer que Lutte Ouvrière sera présente aux législatives dans la Loire dans au moins deux circonscriptions.

Dino Cinieri claque la porte de France-Azerbaïdjan.
Ancienne république soviétique turcophone, l’Azerbaïdjan est dirigé d’une main de fer par la famille Aliev depuis la chute de l’URSS.
C’est avec le soutien de la Turquie du dictateur Erdogan, que l’armée azerbaïdjanaise a attaqué en 2020, la petite république autoproclamée du Haut-Karabagh encore appelée Artsakh. Plusieurs milliers d’Arméniens ont été massacrés à cette occasion et les prisonniers de guerre se comptent en centaines.

Député LR de la Loire, Dino Cinieri vient de démissionner du groupe d’amitié France-Azerbaïdjan pour dénoncer les massacres de l’armée azérie dont il ne veut pas être complice. Longtemps, le groupe d’amitié France-Arménie a été présidé par l’ancien député UDI, François Rochebloine. Le député LREM de Saint-Etienne, Jean-Michel Mis est vice-président de ce groupe.

Un nouveau préavis de grève pour la police municipale stéphanoise.
Quatre journées de grève de la police municipale stéphanoise avaient marqué la fin de l’année 2021 sur le plan social. Un nouveau préavis vient d’être déposé du 15 janvier à 0 heures jusqu’au 17 janvier à 7 heures. De nouvelles revendications se sont ajoutées aux précédentes.

Les policiers municipaux du syndicat libre FAFP dénoncent les entretiens individuels d’attractivité présentant Saint-Etienne sous un jour flatteur. Le syndicat autonome appelle aussi au boycott des groupes de travail. Quant au problème de fond sur les horaires de travail et les congés, il n’est toujours pas réglé ainsi que celui des heures supplémentaires. D’une façon générale, le syndicat déplore la politique de ressources humaines de la majorité municipale stéphanoise.

Retrouvez nous également sur le site « Le Saint-Etienne Post »

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com