La NUPES met les points sur les I avec le maire LR de Saint-Etienne

Quand la NUPES tacle Gaël Perdriau.
A l’avant-veille du scrutin, les Verts Loire mettent les points sur les I avec le maire LR de Saint-Etienne qui cumule aussi les fonctions de président de la Métropole. Dans un premier temps, les signataires du communiqué rappellent les nombreuses prises de position de l’élu LR contre « la droitisation » de sa famille politique ?

Dans une déclaration récente, le même élu dénonce « la créolisation de la société française ». Et les Verts se demandent s’il s’agit d’un changement de cap qui pourrait aller jusqu’au « grand remplacement ». Et les Verts rappellent le refus confirmé du maire de débaptisé la rue Alexis Carrel qui rend hommage à un médecin pro-nazi.

En conclusion, les écologistes classent dans le même clan les députés Jean-Michel Mis et Dino Cinieri. Avant d’appeler à voter NUPES.

http://www.gillescharles.fr/le-maire-de-saint-etienne-ne-veut-pas-de-la-nupes/

Coeur de ville.
La municipalité stéphanoise multiplient les opérations de communication envers la population pour présenter la mue du centre-ville au moment où le groupe immobilier LPI Se loger confirme la dernière place de Saint-Étienne en matière immobilière pour le prix du mètre carré ancien. Celui-ci a progressé de 5,6% au cours des derniers mois mais reste à un peu plus de 1500 euros.

Dans les mesures annoncées, citons l’interdiction aux véhicules de rouler sur le parvis de la Grand Eglise. Dans le même quartier, à deux pas, l’ancien immeuble de la Sécurité sociale poursuit son désamiantage. Le rez-de-chaussée devrait accueillir une partie des archives municipales et diverses ainsi qu’un centre de supervision vidéo. Le reste de l’immeuble sera vendu en appartements. L’environnement de la place Carnot sera revu.

Dépistage du cancer de la peau.
Une journée de dépistage gratuit. La séance s’adressait essentiellement à deux catégories d’individus : des personnes à la peau claire avec de nombreux grains de beauté ou ayant des antécédents familiaux. La pénurie de dermatologues dans la région stéphanoise a rendu encore plus utile cette séance de dépistage. En cette période de canicule, les personnes concernées doivent être encore plus vigilante pour se protéger du soleil.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com