La Métropole de Saint-Etienne s’inquiète du retard du contrat de plan État-Région

L’IAE de Saint-Etienne reconnu nationalement.

L’institut d’administration des entreprises de Saint-Etienne est une filiale de l’université Jean Mon et créée il y a vingt ans. Lors de la récente assemblée générale nationale du réseau des IAE, celui de Saint-Etienne a fait son entrée dans le réseau. L’institution ligerienne formé des managers d’entreprises et aussi des cadres territoriaux.
Développement du réseau de chauffage bois à Saint Étienne.
Opérationnel dans le quartier d’affaires de Chateaucreux, le réseau de chauffage va s’étendre vers la Cité du design. Pour cette extension, la Métropole bénéficie du soutien de plusieurs partenaires dont l’Ademe. Ce chantier va mobiliser un budget de 4.2 millions d’euros.
Le réseau de chauffage bois de Saint Étienne a démarré en 2018 à partir de la piscine Raymond Sommet. Une nouvelle chaudière bois va être installée. L’approvisionnement en bois sera limité à un périmètre de 80 kilomètres.

Révision du CEPR.

Le contrat de plan État Région à pris un an de retard en raison de désaccord entre la préfecture de région et la Présidence de région. Ce retard inquiète certaines Métropoles dont celle de Saint-Etienne car certains projets pourraient être reportés aux calendes grecques.
Concrètement, on peut citer le campus universitaire de Tréfilerie ou le Tiers lieu de Beaulieu ou le projet de patinoire. Les optimistes espèrent un bouclage à la rentrée.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com