La majorité municipale a présenté un vœu de protestation contre la suppression de certaines subventions régionales

Un vœu unanime.

C’est chose rare au conseil municipal de Saint-Etienne. Lors du dernier conseil avant les vacances d’été, la majorité municipale a présenté un vœu de protestation contre la suppression de certaines subventions régionales en matière culturelle. Ces réductions touchent l’école de théâtre de la Comédie de Saint-Etienne.
Sans répondre à ce thème, le président de région, Laurent Wauquiez a rappelé que AURA est la région la mieux gérée de France. La polémique n’est pas terminée.

Une cité éducative à Montreynaud.

La majorité municipale se démène à l’approche de la trêve estivale. Les réunions publiques se succèdent dans les quartiers de Montreynaud, du Soleil et de Monthieu. Pour Montreynaud, c’est le projet de cité éducative et d’un pôle enfance qui a occupé les échanges. Au Soleil, quartier très impacte par la délinquance, le débat a porté sur la construction d’une nouvelle gendarmerie et d’une patinoire olympique. Au cours des réunions, de nombreux citoyens se plaignent de la montée de la délinquance. Pour des raisons économiques, certains projets pourraient être remis en cause.

Sanctions au PS.

Olivier Faure, que certains dissidents appellent « l’homme qui a mangé son chapeau » vient de sortir le sabre. Le secrétaire général du PS a décidé de suspendre 79 candidats socialistes dissidents accusés de s’être présentés aux législatives hors de la Nupes. Cette liste de 79 suspendus comprend 58 candidats et 21 suppléants. Membre de Génération S, Régis Juanico n’est concerné contrairement à Pierrick Courbon. La commission nationale des conflits doit aussi vérifier les comptes. Les dissidents commencent à s’organiser derrière Carole Delga et Sébastien Le Foll.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com