La Loire au féminin va mettre en avant des projets économiques portés par des femmes sans exclure les hommes

La droite de la droite aux législatives.
Il reste aux citoyens jusqu’au 4 mai pour s’inscrire par numérique sur les listes électorales pour les législatives de juin prochain. Pour les candidats, il reste une quinzaine de jours pour déposer leur candidature. Le RN compte capitaliser sur ses résultats à la présidentielle pour avoir un groupe parlementaire de 15 députés. Et il devrait être présent dans les six circonscriptions ligériennes. Trois de leurs anciens candidats, Sophie Robert, ex-conseillère régionale, Isabelle Surply, conseillère régionale ex Rn et conseillère municipale et Charles Perrot, ex patron des conseillers régionaux RN seront présents mais sous l’étiquette Reconquête, le parti d’Eric Zemmour.

Sophie Robert, proche de Marion Maréchal avec qui elle travaille n’est plus au RN, parti qu’elle a dirigé dans la Loire. Isabelle Surply, en, première ligne contre l’islamisme à Saint-Chamond, a quitté d’elle-même le groupe RN de la Région pour siéger sous l’étiquette LIS et Charles Perrot est un ancien du FN puis du RN et il a déjà été candidat dans la Loire. Ces trois militants sont gens d’expérience.

La Loire au féminin.
C’est l’intitulé d’une opération en cours de finition que prépare Alexandra Custodio, cheffe d’entreprise et ancienne maire-adjointe à
Saint-Etienne. Elle est secondée dans ce projet par notre consoeur, Martine Goubatian et par Annie Di Cicco. L’ambitieux projet est né au sein du PBC, le Portugal Business Club de Saint-Etienne animé par Jean-Louis Buchon, ancien adjoint aux affaires internationales sous la municipalité de Michel Thiollière.

La Loire au féminin, qui ne veut pas de l’étiquette féministe, veut mettre en avant des projets économiques portés par des femmes sans exclure les hommes. Un appel à projet a été lancé au sein du PBC et relayé par des syndicats professionnels comme la CPME et par l’antenne CCI de Saint-Etienne. Les organisatrices ont contacté les 45 communes ligériennes qui sont jumelées avec 225 communes européennes. Des étudiantes en langues vivantes de l’université Jean Monnet assurent les traductions. Les projets seront répartis en dix thèmes.

Un congrès qui se tiendra les 15, 18 et 17 mars 2023 à Oeiras, ville portugaise jumelle de Saint-Etienne départagera les projets. Les réseaux sociaux et la presse seront largement mobilisés.

-photo du député JM Mis –

La Loire recherche 42 volontaires pour les JO de Paris.
Le Département de la Loire est classé « Terre de jeu » et il a récemment voté un budget, contrairement à plusieurs de ses voisins, pour accueillir le parcours de la flamme olympique.

Il est donc officiellement labellisé et à ce titre invité à se mobiliser dans le cadre de l’opération qui consiste à trouver 40 000 bénévoles pour les Jeux olympiques paralympiques de Paris 2024. La Loire doit recruter 42 volontaires qu’il faudra bien entendu former pour leurs futures missions. Ces personnes devront représenter les valeurs du sport et l’esprit ligérien.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com