Partager cet article :

La Chartreuse va rouvrir ses murs.
Pépite architecturale de Saint-Etienne Métropole, la chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez, sur les hauteurs de Rive-de Gier s’apprête à sortir du confinement à partir du 19 juin. A l’exception du mardi, la boutique du  site va rouvrir chaque jour, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

Les promeneurs y trouveront des souvenirs, des produits du terroir et de bien-être ainsi que des nouveautés comme des bijoux et des bougies parfumées. Les visites guidées du site vont redémarrer ainsi que les visites autonomes, les parcours d’orientation et les randonnées. Une nouvelle exposition ouvrira le 21 juin.

Plusieurs animations sont d’ores et déjà programmées avec, le 22 mai, une promenade avec « nos amies les abeilles », le 15 juin un atelier photo et plus tard un atelier de cosmétique naturelle. Plus d’infos sur le
programme sur www.chatreuse-saintecroixenjarez.com

Quand le parc veut pousser ses frontières.
Dès son élection à la présidence du Parc naturel régional du Pilat, Emmanuel Mandon a lancé le chantier de renouvellement de la charte du parc, valable pour 15 ans. Alors que le parc naturel régional est aujourd’hui ç à cheval sur les départements du Rhône et de la Loire, une extension vers la Haute-Loire avance sérieusement. Elles ont déjà six communes altiligériennes à envisager sérieusement à intégrer le parc dont Saint-Just-Malmont et ses environs. Pour l’instant, le PNR comprend 48 communes adhérentes. La Région, principal financeur du parc, a déjà donné son feu vert au mariage. Emmanuel Mandon attend maintenant l’accord de l’Etat.

Plan de relance Loire. Deuxième volet.
Chargée de mettre en œuvre le plan de relance gouvernemental, la préfecture de la Loire vient de diffuser le deuxième numéro de son infolettre dédiée.. Dans son éditorial, la préfète Catherine Séguin, se félicite d’accueillir de nouveaux porteurs de projets  comme les Stéphanois SAM outillage, l’entreprise textile Neyret , la Forézienne MFLS, Purina. La liste comprend aussi plusieurs projets en matière de biodiversité et d’énergie comme la biomasse. On notera la signature de 4583 contrats d’apprentissage, une aide à la transformation numérique des TPE, les toutes petites entreprises et des projets de collectivités territoriales comme Saint-Etienne Métropole.