Partager cet article :

Echos de campagne.
Ce soir à minuit s’arrêtera la campagne officielle pour les élections locales des 20 et 27 juin. C’est le journal télévisé de France 3 Saint-Etienne qui a donné le signal d’une polémique mettant en cause le président du conseil départemental, l’ancien journaliste, Georges Ziegler.

Sur le plateau de la chaîne locale, quatre chefs de file pour les départementales s’affrontaient. Parmi eux, Isabelle Surply, conseillère régionale RN et candidate aux départementales à Saint-Chamond où elle siège au conseil municipal. Interrogée sur l’absence de candidats RN dans deux cantons stéphanois dont celui de Georges Ziegler, elle parle clairement d’ un accord avec celui-ci.
Dans la foulée, « la Loire en commun » publie un communiqué indigné.

L’union pour la Loire riposte en parlant de « mensonge ». C’est le premier clash et peut-être le dernier d’une campagne bien terne. Dans le Progrès de ce jour, les pages nationales publient un article intitulé « invisibles départementales ». Quant aux pages locales du même quotidien, elles s’interrogent sur la participation aux départementales. Le journal évoque aussi les difficultés des mairies pour trouver des assesseurs. Un souci que ne connaît pas la ville de Saint-Chamond où les électeurs votent avec des machines à voter.
Un mot sur les régionales avec ce propos du président sortant, Laurent Wauquiez, qui place la région au-dessus de tout. Même de la présidentielle ?

L’échec d’Idex est validé.
Idex était le nom du projet de fusion de l’université de Saint-Etienne avec deux sur trois des universités de Lyon. Le projet concernait
aussi des grandes écoles des deux métropoles et a divisé le monde universitaire et le monde politique durant de long mois. la président de l’université de Saint-Etienne a même été contrainte à la démission mise en minorité dans son conseil d’administration. Le nouveau président de Jean Monnet, le chercheur universitaire, ancien adjoint à l’urbanisme de Maurice Vincent, Florent Pigeon, a vite tiré la leçon de ce pénible épisode.

Aujourd’hui, il entend privilégier le travail collégial et ouvrir de nouveaux chantiers en multipliant les offres de formation, notamment en matière économique en développant l’IAE, l’institut d’administration des entreprises. Il va aussi apporter de nouvelles alternances en écoles d’ingénieurs. Il entend aussi améliorer la qualité du bien-être étudiant.

Feurs se dote d’un nouveau centre de tri postal.
Même si les envois postaux sont en nette diminution face aux envois de courriels, la Poste n’a pas abandonné son métier de base et les coffres des facteurs ne sont pas toujours vides et l’activité de la filiale Chronopost est en hausse. A Feurs, un nouveau centre de tri postal vient d’ouvrir dans un quartier plus facile d’accès et dans un bâtiment équipé d’un parking pour le personnel. La surface de travail
a été doublée, ce qui a permis d’améliorer les conditions de travail.
Le nouveau centre traite 8800 lettres et 520 colis par jour. Le centre accueille aussi les boîtes postales ainsi que le centre d’examen du code de la route.