Partager cet article :

Le site internet Lyon citycrunch publie un long article intitulé « Quitter Lyon pour Saint-Etienne, le fausse bonne idée ? »Depuis le début de la crise sanitaire, les métropoles n’ont plus la cote auprès des Français qui leur préfèrent les villes moyennes ou la ruralité.

Aussi, certains Lyonnais lorgnent vers leur voisine stéphanoise autrefois « dédaignée et moquée ». Et notre confrère de s’ interroger sur la pertinence d’un déménagement de Lyon à Saint-Etienne. Pour illustrer cette question, le média a interrogé quelques Lyonnais qui ont franchi le pas. Le paragraphe est intitulé : « des logements géants à prix riquiqui et non l’inverse ». Florence a quitté un petit studio à
Lyon pour un 70 mètres 2 avec deux chambres au centre de Saint-Etienne.

Janny, grâce au télétravail, habite désormais Saint-Etienne et il n’est que deux jours par semaine en présentiel à Lyon. Si cet exode grossissait, les prix de l’ immobilier pourraient monter.