Gaël Perdriau pourrait quitter les Républicains…

Non au néo-libéralisme.
Une semaine après la parution d’une tribune ni Pécresse ni Macron, c’est dans le JDD que le maire encore LR de Saint-Etienne signe un texte sur la production et le travail. Se réclamant du général De Gaulle et de sa thèse sur la « participation », l’élu stéphanois dit refuser le néo-libéralisme autoritaire de sa famille politique » et plaide en faveur d’un nouveau pacte social.

Dans cet article signé de sa personne, l’élu revient sur le poids du numérique dans l’économie moderne. Le chroniqueur déplore un glissement de plus en plus rapide vers la financiarisation du capitalisme et plaide pour une meilleure répartition des richesses.

Dans la Tribune de l’économie, Gaël Perdriau plaide en faveur d’une réforme fiscale. Dans une récente intervention télévisée sur la chaîne locale, il laisse clairement entendre qu’il pourrait prochainement quitter les LR. A un mois du scrutin, il serait temps que cet homme politique clarifie ses positions.

Saisie des biens de Vladimir Poutine !
Régis Juanico et ses amis politiques de l’assemblée nationale viennent de signer un texte commun demandant une saisie des biens mobiliers et immobiliers du dictateur russe après son invasion de son voisin ukrainien. Le député souhaite une extension des sanctions adoptées par l’Union européenne aux biens de la famille et des proches du nouveau tsar.

Les fonds saisis pourraient être versés à un fonds européen. La violation du droit international fournirait un motif crédible selon le parlementaire qui avait dans une intervention précédente suggéré que la Légion d’honneur soit retirée à l’autocrate de Moscou..

Quand la chasse s’invite dans la campagne.
En 2017, la fédération nationale des chasseurs et son influenceur n’avaient pas ménagé leur soutien au candidat Emmanuel Macron. Ce 9 mars 2022, dans le cadre d’un tour de France, Willy Schraen, le président de la fédération nationale de la chasse était à Andrézieux-Bouthéon, au siège de la fédération 42, pour y tenir une conférence de presse à un mois du premier tour des présidentielles.

Alors que plusieurs candidats, après une vague d’accidents mortels , ont proposé des restrictions à la chasse les week-ends et les mercredis, le patron des chasseurs a critiqué Yannick Jadot. Pour lui, les décès de promeneurs sont avant tout des accidents. Le président de la FNC a proposé l’intégration des gardes chasse dans une police de l’environnement et l’établissement de liens étroits avec la police rurale. Dans la Loire, les chasseurs participent à des actions environnementales comme l’installation de haies.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com