Partager cet article :

Décès d’une figure de la vie politique ligerienne.

Claude Faure, bien connu des Stéphanois sur le plan professionnel comme assureur et comme élu local, vient de mourir à 82 ans. Très engagé dans le vie économique, Claude Faure avait été un des administrateurs de la Foire économique de Saint Étienne. Il avait aussi intégré le conseil municipal de Saint Étienne sous Michel Durafour.
Membre du parti radical, il avait un poids politique certain dans le vie publique. Il siégeait aussi au conseil de développement de Saint Étienne Métropole qui représente la société civile. Claude Faure, discret et drôle, était un vrai figure politique locale et un humaniste reconnu.
Fin de vacances pour Gaël Perdriau.

Comme Georges Marchais jadis, le maire LR de Saint Étienne ne connaît pas de trêve aoûtienne notamment dans les médias. Le vice président LR à choisi de médiatiser son désir d’accueil des migrants à Saint-Etienne.
Cette posture quasi unique dans sa famille politique lui a permis de collectionner les articles de presse et les plateaux radio et TV. Après RTL e France Info, l’élu local était l’invité d’ Appoline de Malherbe sur RMC et BFM. Il a aussi été interrogé sur la présidentielle.
Samedi, on ignore s’il sera aux universités d’été des LR à la Baule et dimanche à la montée du Mezenc avec Laurent Wauquiez. Quant au préfet de région, il n’à pas prévue Saint Étienne dans l’ arrivée prochaine de 270 Afghans.
Départements. Le profil type du Monde.

Le quotidien national, le Monde, dresse un profil type des élus départementaux. Les présidents dont avant tout des hommes de près de soixante ans. Ils sont souvent de droite.
Très précisément, la moyenne d’âge des présidents élus le 1 juillet est de 58,9 ans. Le Benjamin a 35 ans et le doyen 77.
La Loire se situe dans cette tranche avec un président de 71 ans. 19 départements seulement  sont présidés par une femme dont la Haute Loire avec Marie Agnès Petit.
Dans la Loire, la parité est respectée au niveau des vice présidents. Une nouveauté est apparue avec la nomination pléthorique de conseillers spéciaux. De son côté, le groupe majoritaire est devenu clairement LR.