Feuilleton Gaël Perdriau, le roi des matinales info des radios

Sextape stéphanoise.
Gaël Perdriau prend du recul. 
La journée du jeudi 22 septembre a été riche en rebondissements. Dès le matin, le maire LR de Saint-Etienne a fait part de son intention de ne pas présider l’inauguration de la Foire samedi 24. L’élu redoutait surtout une manifestation hostile contre sa personne.
L’élu a ensuite enfilé sa casquette de président de la Métropole pour participer à une réunion des vice-présidents. Plusieurs d’entre eux dont Christophe Faverjon, maire communiste d’Unieux, sont montés au créneau alors que le premier vice-président, Hervé Reynaud jouait le médiateur pour calmer le jeu.

Un compromis a été trouvé. Le président « prend du recul ». Les vice-présidents assurent les représentations extérieures et le prochain conseil métropolitain du 29 septembre sera présidé par Hervé Reynaud. Il faudra s’assurer que le président sortant n’agit pas en coulisses.

Les journalistes ont dû attendre 19h30 pour qu’un communiqué de presse très bref confirme la nouvelle.
Dans la foulée, Gaël Perdriau a reçu une invitation du président de l’AMF à se retirer provisoirement de la vice-présidence aux affaires sociales que le maire de Saint-Etienne occupe. Lors de l’élection à la présidence de l’AMF, Gaël Perdrioau avait été qualifié « d’idiot utile » par David Lisnard, maire de Cannes.

En fin d’après-midi, le maire a rencontré ses collègues de la municipalité. Le climat a été très tendu. Comme à la Métropole, le maire renonce à toutes ses sorties photographiques qui seront désormais assurées par ses adjoints. A la mairie, il n’y a même pas de recul. Le maire continue de diriger. Ce sera le cas lundi 26 lorsqu’il présidera le conseil municipal.

Une opposition vigilante.
Dans la foulée de ce faux retrait, le groupe SED d’opposition municipale a réagi dans un communiqué à propos de Saint-Etienne Métropole. Pour les amis d’Isabelle Dumestre, « ce retrait doit être pleinement effectif : il ne doit pas s’agir d’une simple manœuvre tactique lui permettant de continuer à gérer les affaires courantes ».
Ces conseillers municipaux et communautaires ne veulent pas « d’un accord à l’eau tiède ». C’est pourtant ce qui se profile. Il leur faudra s’informer des conditions de  départ du directeur de cabinet et de la directrice générale des services.

Gaël Perdriau, roi des matinales info des radios.
Il va bientôt pouvoir se passer de sa pléthorique direction de la communication. Un mois tout juste après l’éclatement du scandale, le maire de Saint-Etienne bénéficie d’une couverture médiatique exceptionnelle et gratuite. Depuis ce matin, « le système Perdriau » est présent sur France-Info. Un conseiller municipal d’opposition y narre comme lors des municipales de 2022, il a été sous surveillance du cabinet, avertissements à l’appui.Un petit exemple d’un système dont on va découvrir toutes les ficelles dans les jours à venir. Pour en savoir plus sur Mohamed Ghoulam, numéro deux du cabinet, lire la suite sur france info.fr

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com