Eric Ciotti était hier à midi à la permanence LR du centre ville de Saint-Etienne

Dino Cinieri va voter Ciotti.
Seul candidat à la primaire interne des LR, le méridional Eric Ciotti était hier à midi à la permanence LR du centre ville de Saint-Etienne en présence des principaux élus LR de la Loire et de nombreux militants. Dans la foulée de cette rencontre, le patron de la fédération LR des Alpes Maritimes a indiqué, sur son compte Twitter, le ralliement du député Dino Cinieri.

Il y a quelques semaines, la plupart des dirigeants LR de la Loire entouraient l’ancien ministre Michel Barnier venu lancer sa campagne à Renaison. Dino Cinieri avait donné son parrainage au Savoyard mais les débats de la campagne l’ont incité à voter « pour un candidat droit dans ses bottes ». La progression d’Eric Ciotti a déjà amené le départ des LR de Renaud Muselier. Il faut s’attendre au même phénomène dans notre département.

Gaël Perdriau se rapproche de la sortie.
Sur France 3 Rhône-Alpes, le maire de Saint-Etienne, encore vice-président du parti LR a dit tout le mal qu’il pense du candidat Ciotti. Dans une de ses nombreuses tribunes, l’élu avait exprimé le souhait que le député des Alpes maritimes soit exclu du parti. Pour le Stéphanois, Eric Ciotti a « franchi la ligne jaune ».

Le maire de Saint-Etienne exprime sa satisfaction d’avoir éliminé le RN du débat municipal. Pour lui, « la France réelle est diverse ». Il réaffirme ce credo exprimé dans un précédent article. En octobre, dans le JDD, M. Perdriau avait dit « qu’une partie de sa famille politique avait été piégée par le jeu d’Eric Zemmour« . A la veille du scrutin, Gaël Perdriau n’a toujours pas donné de consigne de vote.

La maison commune se structure.
Hier à Paris, les leaders des principales familles politiques de la Macronie ont procédé au lancement officiel du mouvement Ensemble Citoyens. Ce mouvement, qui est aussi un slogan, rassemble en vue des prochaines élections plusieurs partis soutenant une nouvelle
candidature d’Emmanuel Macron. Dans le même temps, les fédérations ligériennes de ces mêmes formations se sont réunies. Les partis En marche, Modem, AGIR, Horizons, territoires de Progrès étaient représentés.

On notait la présence des députés Julien Borowcyk, Jean-Michel Mis, Valéria Faure-Muntian, du maire de Roche-la-Molière, Eric Berlivet, président départemental d’AGIR, de David Kauffer, maire de Saint-Romain-les-Atheux, de Siham Labich, maire adjointe de Saint-Etienne et présidente du MODEM Loire, de l’ancien député Jean-Louis Gagnaire et de l’ancien président de la CCI, André Mounier.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com