Partager cet article :

Echos de campagne.
La campagne officielle pour les élections régionales et départementales a démarré lundi 31 mai. Elle a donné aux militants le feu vert pour les collages d’affiches sur les panneaux électoraux officiels. Contrairement aux éditions précédentes, les panneaux sont loin d’être pleins. Certaines formations politiques marginales ont peu de budget  et ceci se traduit par des économies d’impression. D’autre part, certains partis ont perdu beaucoup d’adhérents.

Dans les mairies ligériennes comme ailleurs, on se démène pour trouver un nombre suffisant d’assesseurs. Et ce n’est pas une mince affaire. On constate aussi que les grands médias ont tendance à privilégier les régionales à propos desquelles on peut tirer des conclusions politiques nationales. C’est le cas du troisième sondage effectué sur la région AURA. Celui-ci confirme la première place de Laurent Wauquiez, président LR sortant, qui perd toutefois deux points par rapport au précédent sondage et se trouve à 34%. Son suivant reste le candidat RN, Andréa Kotarac, qui grimpe de deux points à 22%. Bruno Bonnelle, le marcheur, reste à 14. Les verts sont à 12.

En revanche, mauvaise nouvelle pour le PS  qui descend à 9%, un chiffre qui, s’il se concrétise le 20 juin, priverait la formation de deuxième tour.. Même chose pour la sénatrice communiste ligérienne qui plafonne à 6%.Un mot sur les départementales avec France 3 Rhône-Alpes qui lance des débats par départements. Sont déjà programmés la Haute-Loire, la Savoie et l’Ardèche.

Les Verts et la biodiversité.
Fabienne Grebert, cheffe de file EELV aux régionales tire, dans un communiqué, la leçon de son séjour ferroviaire dans la Loire. Outre son appui renouvelé au transport ferroviaire, la candidate a consacré une grande partie de son temps ligérien à une visite approfondie de l’Ecopôle du Forez. Pour la candidate, cet espace naturel sauvegardé de 250 hectares en bords de Loire est un site remarquable pour le tourisme naturel. Tout en saluant l’engagement de la FNE, fédération nature et environnement de la Loire, Fabienne Grebert déplore l’absence de financement régional. La biodiversité figure en bonne place dans son programme et elle souhaite, en cas de victoire, développer de nouveaux espaces protégés dans la région AURA.

La tête et les jambes !
Le député Génération S de la Loire, Régis Juanico, signe avec un collègue sénateur socialiste d’un autre département une tribune dans le quotidien, Le Monde sur le lancement du Pass’ Culture par le gouvernement. Cette contribution personnelle de 300 euros valable sur le plan national sera ensuite ouverte aux collégiens pour une somme moindre. Les deux parlementaires estiment qu’il s’agit d’une bonne nouvelle.

Cette création est aussi une aide au milieu de l’édition, à la musique en général, au cinéma, au théâtre, à l’architecture…Et si ces deux élus sont contents de l’existence parallèle d’un Pass’ Sport pour les 6-18 ans, ils déplorent un manque d’ équité financière entre les deux produits.