Dégradations des locaux politiques : y a t’il des concours ???

A chaque élection depuis quelques années au lieu de faire des débats et confrontés les idées, on préfére faire preuve d’incivilités et dégradés le matériel public ou privé….

NOUVELLES DÉGRADATIONS DE LA FÉDÉRATION SOCIALISTE STOP AUX INTIMIDATIONS !

Ce mercredi 1er juin au matin, les bénévoles socialistes ont une nouvelle fois constaté des dégradations au local de la Fédération du Parti Socialiste de la Loire : plaque arrachée, tentative d’effraction de la porte d’entrée, boîte aux lettres vandalisée, dépôt de détritus…
Des agissements similaires avaient déjà eu lieu le 19 mai dernier. Nous avions alors fait le choix de ne pas en faire état, espérant qu’il s’agirait d’un acte isolé.
Ces deux dégradations en 10 jours démontrent une nouvelle fois le climat délétère dans lequel se déroule la campagne des élections législatives.

Ces actes violents rappellent également les dégradations commises à l’encontre du local de campagne du député sortant de la deuxième circonscription de la Loire (Saint-Étienne Sud), Jean-Michel MIS.
L’ensemble des responsables politiques et des candidat.e.s ligériens doivent condamner sans équivoque ces faits délictueux.

Ces actes d’intimidation sont sans effet sur les militants socialistes de la Loire engagés dans différentes
campagnes sur les 6 circonscriptions de la Loire. Ils demeurent pleinement mobilisés pour faire gagner
les candidats de gauche et écologistes les 12 et 19 juin. Le débat démocratique doit se dérouler sur le
terrain de la confrontation des idées.

La Fédération du Parti Socialiste de la Loire a déposé plainte ce matin contre ces agissements.

Johann CESA – Premier Secrétaire Fédéral

Acte III de vandalisme sur mon local de campagne. Acte I le 25 mai avec la vitrine cassée, Acte II le 27 mai avec de la peinture rouge sur la façade Acte III on arrache le visuel de mon local

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com