Dans la Loire, Emmanuel Macron est en tête avec 26,95%

La Loire au diapason du pays.
Avec un taux d’abstention en hausse, la Loire, avec de fortes nuances locales, a joué le tiercé gagnant sur la plan national. Emmanuel Macron est en tête avec 26,95%, suivi de Marine Le Pen à 25,33% et de Jean-Luc Mélenchon à 20,25%. Et c’est là que choses évoluent différemment pour le leader insoumis largement en tête à Saint-Chamond
à 26,13%, à Firminy à 28,74%, à Rive-de-Gier à 30,30%, au Chambon-Feugerolles à 31,47%. Record battu à Saint-Etienne avec le score de Jean-Luc Mélenchon en tête et en hausse par rapport à 2017 avec 33,19% dans une ville dirigée par un maire LR. A Saint-Etienne, Emmanuel Macron est deuxième à 24,10% et Marine Le Pen à 16,63%. En
revanche, à Roanne, Emmanuel Macron est en tête.

Après le PS, la déroute des LR.
Les derniers sondages avant le premier tour donnaient Valérie Pécresse entre 8 et 10%. En définitive, son score n’atteint pas les 5%, seuil minimal de remboursement des frais de campagne. Même dans les villes dirigées par des maires LR comme à Saint-Etienne, Saint-Chamond, Firminy, Roanne, les scores du parti gaulliste sont en perte de vitesse spectaculaire. De tels résultats impacteront forcément les législatives de juin à commencer dans la première où Gilles Artigues aura la lourde tâche de représenter les LR et l’UDI.

Dans la deuxième circonscription de Saint-Etienne, la battante, Laura Cinieri, devra compter avec le  petit score de circonscription de Valérie Pécresse à 4,35%. Dans la troisième où le jeune Axel Dugua est déjà en campagne, le 4,52% de la candidate à l’Elysée a surpris tout le monde. Dans la quatrième, le seul député LR de la Loire, Dino Cinieri, n’a pas encore confirmé sa candidature.

Dans le Forez, ce n’est pas gagné pour le président départemental du parti, Jean-Pierre Taite. Le plus chanceux est Antoine Vermorel, dans le Roannais, avec un score qui dépasse les 5% à 5,74%. On en saura sans doute plus ce soir après les trois réunions nationales qui vont se tenir au siège parisien des LR.

Réactions d’élus.
Le député Régis Juanico, Génération S, membre de l’équipe de campagne de Yannick Jadot exprime sa déception devant le score de son candidat.
S’il déplore que la question climatique ait été éclipsée par la guerre d’ Ukraine et la hausse des prix, il mesure la lassitude de nombre de ses concitoyens. . Le militant félicite Jean-Luc Mélenchon pour son bon score, en hausse et appelle à une mobilisation contre l’extrême droite. Il se félicite que le total des voix des gauches dépasse les 30% et en appelle au rassemblement. Un appel qui ressemble à celui de la GDS de Gérard Filoche.

De son côté le maire LR de Saint Etienne, Gaël Perdriau a commenté le score de la candidate de son parti, Valérie Pécresse. Il précise que « son analyse était juste. Souvent, j’ai expliqué tant dans mes écrits que lors des instances internes de ma formation qu’il était urgent de réfléchir aux évolutions de notre société pour qu’à la lumière de nos convictions et fidèles à notre double appartenance gaulliste et républicaine, nous puissions bâtir un nouveau projet politique adapté. aux réalités de la France ». Récemment sur TL7, Gaël Perdriau avait évoqué un probable départ des LR.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com