Constitutionnalisation de L’IVG : Andrée Taurinya seule (ou presque) députée de la Loire à la voter

Communiqué de la députée Andrée Taurinya concernant la proposition de loi de constitutionnalisation de l’IVG.

Aujourd’hui, jeudi 24 novembre, a lieu la niche parlementaire de la France Insoumise à l’Assemblée Nationale. Nous avons notamment déposé une proposition de loi visant à inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution qui a été adoptée.

C’est un moment historique pour notre pays mais aussi pour le monde. Pour la 1re fois, un parlement vote pour la constitutionnalisation du droit à l’IVG. Nous ouvrons le chemin en pensant à nos grands-mères, à nos mères, à toutes les femmes du monde et surtout aux générations futures.

Je regrette néanmoins d’être la seule députée de la Loire à participer à ce moment historique.
Être député·e ce n’est pas parader et serrer des mains pour préparer sa réélection, c’est participer aux décisions de la Nation.

NDLR: Lors du scrutin public du 24 novembre 2022 sur l’amendement de suppression n°1 de madame Emmanuelle Ménard (non inscrite proche du Rassemblement National), le député de la Loire, Quentin Bataillon, avait voté contre cet amendement de suppression à l’article unique de la proposition de loi constitutionnelle visant à protéger et à garantir le droit fondamental à l’interruption volontaire de grosse et à la contraception en première lecture.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com