Confinement le retour : ce sont encore les commerçants de proximité qui trinquent

On est abasourdis : ce sont encore les commerçants de proximité qui trinquent !

Pour Pascale Jouvanceau, présidente de l’U2P Auvergne-Rhône-Alpes

« On est abasourdis. Avec l’aggravation de la crise sanitaire on s’attendait à un nouveau confinement. Pourquoi – puisque c’est dans la sphère privée qu’on attrape le virus – ce sont encore les commerçants de proximité qui trinquent ?

Les commerces qui étaient fermés en mars-avril le seront à nouveau.
Mais les professionnels libéraux pourront travailler, comme les artisans ou le bâtiment. Mais il va encore falloir se battre pour éviter la concurrence déloyale des grandes surfaces et des plates-formes Internet qui pourront vendre tous les articles alors que les commerce de centre- ville et centre-bourgs resteront fermés.

Il va falloir éviter des tragédies économiques et humaines. J’espère que les aides annoncées seront simples à obtenir et accessibles, même à ceux qui n’ont pas été obligé de fermer administrativement et qui l’ont fait en raison de l’absence de clientèle.
L’autre sujet important à régler concerne le paiement des loyers, qu’en est-il des crédits d’impôts pour les bailleurs qui devraient être mis en place ?

Il faut absolument régler ces sujets car cinq semaines, ou plus, c’est long et avant qu’il n’y ait une 3 ème vague.
La Région, aussi, doit aider les entreprises de proximité en plus du gouvernement en mettant en place des dispositifs complémentaires simples et accessibles à tous ceux qui ont des chutes de chiffre d’affaires.

Il en va de la survie des entreprises de l’économie de proximité !
Mais nous allons donc faire comme en mars-avril pour tenir le coup. Nous, on fera notre part ».

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com