Partager cet article :

Cinq communes ligériennes en état de catastrophe naturelle.
Suite à de violents épisodes climatiques, trois communes ligériennes viennent d’être déclarées en état de catastrophe naturelle. L’arrêté préfectoral concerne les communes de Valfleury, Balbigny et Noirétable, toutes trois victimes d’inondations et de coulées de boue.

Un autre arrêté concerne les communes de Chalain d’Uzore et de Saint-Vincent-de-Boisset pour des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.. Pour plus d’informations, il convient de contacter les services municipaux et préfectoraux.

Un nouveau contrat de relance pour le Roannais.
Ce contrat de relance et de transition écologique sera signé vendredi par la préfète de la Loire, Catherine Séguin, et les présidents de Roannais Agglomération et de deux communautés de communes de l’arrondissement. La délégation préfectorale profitera de cette signature pour effectuer deux visites de terrain relatives au plan de relance.

Dans la commune de Juré, il s’agira des travaux de transformation de l’ancienne école et mairie en deux logements adaptés à la perte d’autonomie. La deuxième visite concernera l’extension de la maison de santé de Crémeaux au lieu dit « le Clos ». La signature du contrat aura lieu dans la commune de Saint-Just-en-Chevalet. Mais, dès ce mercredi 1 septembre, la sous-préfète de Roanne se rendra, cette après-midi, à la salle de basket de la Chorale pour une séance de vaccination des joueurs et des habitants qui le souhaiteront.

Une pension de famille en construction à Montbrison.
C’est « route nouvelle » que vient de débuter le chantier de construction d’une pension de famille de 22 logements sociaux et de deux appartements familiaux. Ce projet géré par l’ASL, l’agence solidarité logement, entre dans le cadre de la politique sociale et familiale de la communauté d’agglomération de Loire-Forez.

Le futur immeuble, qui devrait être livré à l’été 2022, est destiné à accueillir des personnes à faibles revenus, à des gens souffrant d’isolement ou sujets de troubles psychologiques. Pour accompagner ces locataires, deux hôtes seront présents pour leur permettre de gagner plus d’autonomie et d’envisager une sortie de la pension. Tout sera fait aussi pour intégrer les futurs occupants à la ville de Montbrison, ses commerces et ses services.