Christophe Bazile dresse le bilan de la visite ministérielle

Christophe Bazile dresse le bilan de la visite ministérielle.
Ce vendredi 28 janvier a été marqué, dans la Loire, par la visite officielle de la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault à Roanne et surtout dans le Forez avec trois haltes et un déjeuner en sous-préfecture de Montbrison.

A cette occasion, Christophe Bazile, maire de Montbrison et président de Loire-Forez Agglomération a pu faire le point sur les relations entre l’Etat et les collectivités locales. L’élu a essentiellement insisté sur la politique qu’il conduit en matière d’économie locale circulaire respectueuse de l’environnement. Il a pointé les bons points de la loi EGALIM tout en proposant diverses améliorations. La ministre a repris la route de Paris avec une fourme de Montbrison en souvenir de cette journée ligérienne.

Jean-Claude Tissot mobilisé sur la rénovation thermique.
Cet hiver 2021-2022 n’est pas particulièrement exemplaire sur le plan du réchauffement climatique. Si on ajoute l’envolée des prix de l’énergie, la situation est difficile pour nombre de nos concitoyens.
Le sénateur ligérien, Jean-Claude Tissot, reconnaît toutefois que le dispositif gouvernemental « Ma Prime Rénov » a permis à de nombreux foyers essentiellement modestes de financer des travaux d’isolation thermique dans leur logement. Malheureusement, en France, la lenteur administrative complique souvent les projets. C’est le cas sur ce dossier avec la moitié des primes qui n’ont pas été versées. Le parlementaire vient de demander à Emmanuelle Wargon, ministre du logement, de résoudre ce problème du traitement des dossiers.

Valeria Faure-Muntian jette l’éponge.
En 2017, dans la foulée de la victoire d’Emmanuel Macron, de nombreux députés marcheurs ont accédé au Palais Bourbon. Ce fut le cas dans la troisième circonscription de la Loire tenue jusqu’alors par l’indéboulonnable député centriste, François Rochebloine, candidat à un septième mandat.

Dans cette circonscription Gier-Pilat, c’est une employée de l’assureur Groupama d’origine ukrainienne, Valeria Faure-Muntian qui l’ emporta. Dès son élection, la jeune élue fut confrontée à la fureur du sortant agacé d’avoir été battu par une femme. Comme ce fut le cas pour d’autres marcheurs, la jeune femme n’était pas préparée à la vie politique.

C’est sans vraiment de surprise qu’elle vient de déclarer son renoncement sur le plateau de TL7. Elle participe à la campagne législatives de son successeur.
Signalons aussi en ces temps de menace russe sur son pays d’origine que VFM préside le groupe parlementaire d’amitié France-Ukraine.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com