CHANTAGE ENTRE ELUS : indignation et colère du PCF Saint-Etienne

Un article de Médiapart a révélé un sordide scandale politique de chantage à l’encontre d’un élu de Saint-Etienne dont les droits humains ont été bafoués, chantage qui serait financé sur fonds publics.

Cette affaire inspire un profond dégoût et entache l’image de notre ville et de tous les élus sincères et désintéressés au service de l’intérêt public. Elle s’inscrit dans le contexte d’une municipalité au fonctionnement bien peu démocratique, opaque, et dans lequel toutes les oppositions sont traitées avec mépris.  Le climat délétère au sein de la ville, y compris dans les services, s’est traduit par des dizaines de départs de cadres au cours du mandat où se sont produits les faits dénoncés. La somme de 50 000€ qui aurait été détournée serait-elle la partie émergée de l’iceberg, d’un comportement de clientélisme à plus grande échelle et d’une politique au profit d’intérêts privés ?

La section PCF de Saint-Etienne demande que toute la lumière soit faite sur l’ampleur des détournements supposés de fonds publics, mais également sur les mécanismes et les personnes qui les auraient rendus possibles.

Si ces agissements odieux sont avérés, ils ne doivent pas rester impunis. D’ores et déjà, des mesures conservatoires doivent être prises de manière à préserver les différents services publics rendus à la population.

En ce moment difficile, où le coût de la vie explose, où les fins de mois deviennent de plus en plus difficiles, les stéphanois ont plus que jamais besoin d’élus intègres, pleinement dévoués à notre ville et ses habitants.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com