Cécile Cukierman devrait conduire la liste régionale unique -parti communiste et la France insoumise-

Un projet d'accord entre le parti communiste et la France insoumise vient d'être acté pour une liste commune aux prochaines élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes.

Un premier accord rouge vif pour la région
Un projet d’accord entre le parti communiste et la France insoumise vient d’être acté pour une liste commune aux prochaines élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes. Le texte vient d’être soumis aux cadres régionaux du PC qui l’ont approuvé à 60%. Il va maintenant être soumis à l’ensemble des militants communistes et une réponse doit être connue dans une quinzaine de jours. Si cet accord est confirmé, ce qui n’est pas certain, c’est la sénatrice communiste de la Loire, Cécile Cukierman qui devrait conduire cette liste régionale unique.

Dans un deuxième temps, il pourrait y avoir des négociations avec la liste verte dont la tête était récemment à Saint-Etienne. L’union est un combat !

Gaël Perdriau repart en campagne
Après une trêve des confiseurs, le maire LR de Saint-Etienne vient de relancer sa campagne présidentielle en publiant, ce lundi 9 février, une longue tribune dans les colonnes du Monde. Alors que le vice-président des LR, maire de Saint-Etienne, n’est pas encore pris en compte dans les sondages, il signe un long texte pour déplorer « la fragmentation de la société française » en plein débat sur la loi « séparatisme ». Il dénonce les populismes qui surfent sur des conflits réels ou imaginaires et il redoute « une société d’ennemis ». Il rappelle la crise des gilets jaunes et appelle à relever le défi de la réconciliation des Français en 2022.

Une déclaration qui intervient au moment où le parti s’avère incapable de se doter d’un outil de départage de ses nombreux candidats et où Thierry Mariani l’estime « menacé de disparition et tiraillé entre libéralisme et intervention de l’Etat ».

Une nouvelle promotion pour Lionel Saugues
Ancien adjoint au commerce démissionnaire de Gaël Perdriau en mairie de Saint-Etienne, ce cadre de la chambre métropolitaine du commerce et de l’industrie a entrepris une vraie ascension dans la représentation commerciale. Cet ancien juppéiste est vice-président de la confédération des commerçants de France.

Il vient d’être élu président de la fédération nationale des associations de commerçants. A ce titre, il est très présent médiatiquement pour évoquer la situation du commerce en ce temps d’épidémie.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com