Partager cet article :

Echos de campagne.
A J moins cinq, le Progrès multiplie les reportages sur les cantons.
Au Chambon-Feugerolles, l’ancien binôme de l’ancien maire, Jean-François Barnier, Alexandra Custodio est remontée. Certains
militants LR tractent même pour elle alors que le binôme Barnier-Lacour est le seul labellisé Union pour la Loire.

Sur France 3 Saint-Etienne, Jean-François Barnier a souligné la « symbiose » qui existe, selon lui, entre la commune, la métropole, le département.
Les personnalités se bousculent à Roche-la-Molière. Après Najat Vallaud-Belkacem, cheffe de file socialiste aux régionales, c’est le patron du PRG, Guillaume Lacroix qui va venir visiter une entreprise rouchonne. Jeudi, c’est carrément le ministre du commerce extérieur, Franck Riester, qui viendra sans la commune visiter l’entreprise qui fabrique la Joélette. Laquelle sera prochainement exposée à l’Elysée.
Groupuscule trotskiste. Si Lutte ouvrière a privilégié les régionales au détriment des départementales, il y a, dans le canton de Boën-sur-Lignon, un binôme du POID, le parti ouvrier indépendant et démocrate.
Enfin, un dernier sondage confirme l’avance de Laurent Wauquiez à 35% devant le RN, toujours à 22%. Le marcheur Bonnell conforte sa troisième place à 15%. Ensuite, on trouve Fabienne Grébert à 11%, NVB à 10 et Cécile Cukierman à 6%. Lutte ouvrière est à 1% et la liste musulmane en dessous de 1%.

Une usine de biométhane dans le Forez.
Le chantier, ouvert en janvier 2021, est celui d’une usine de production de biométhane, cofinancé par la communauté d’agglomération Loire-Forez et la ville de Montbrison. Dans un peu plus d’un an, le biocarburant sera injecté dans le réseau GRDF, filiale de distribution de Gaz de France. La production de l’usine intéressera le secteur agricole.

L’usine traitera, chaque année, quelque 25 000 tonnes de matières organiques ainsi que des déchets du monde de la restauration et de l’industrie agro-alimentaire . La production montera en charge progressivement. En matière d’environnement, les deux collectivités ont d’autres projets.

L’hôtel de ville de Saint-Pierre-de-Boeuf se refait une beauté.
Les travaux de réfection de la mairie pilatine va débuter à la fin de ce mois pour une livraison en avril 2022. Les travaux vont concerner la façade mais aussi le rez-de-chaussée. L’accessibilité du bâtiment sera particulièrement soignée avec l’installation d’un ascenseur pour le public et les PMR, les personnes à mobilité réduite. Une grande salle de réception sera aménagée pour accueillir des réceptions et des cérémonies comme des mariages ainsi que les réunions du conseil municipal.

Dès aujourd’hui, et durant le chantier, les services administratifs seront transférés provisoirement à l’Agora. Une deuxième tranche de travaux sera envisagée ensuite pour le premier étage du bâtiment.