Ca chauffe pour les législatives…

Pour le candidat UDI, Gilles Artigues, qui bénéficie de la double étiquette UDI-LR, la perspective d’un bon score de JL Mélenchon aux législatives est aussi grave qu’une éventuelle victoire de Marine le Pen. Il s’étonne et s’indigne de l’attitude des élus socialistes ligériens qui parient sur une alliance PS -LFI pour se faire élire.

Grâce à l’accord LFI-EELV, les Verts loire devraient briguer une circonscription ligérienne. Grâce à cet accord, Olivier Longeon portera les couleurs vertes dans la première circonscription en juin prochain.

Dino Cinieri donnera une conférence de presse, le 6 mai, à la maison de la culture de Firminy » concernant les prochaines élections législatives des 12 et 19 juin prochains ».

Malgré le volontarisme de Jean-Baptiste Rouquerol, patron de Reconquête Loire, celui-ci n’a pu convaincre ses collègues de LR et du RN de présenter des candidatures communes aux législatives de juin prochain. Conséquences de cette absence de dialogue :, il y aura des candidats de Reconquête et du RN dans les six circonscriptions ligériennes. Samia Dussart sera candidate à la succession de Régis Juanico dans la première circonscription.

Dans la deuxième circonscription, le duo Francette Moreau, une ancienne élue stéphanoise sera en binôme avec le chef d’entreprise Charles Perrot, ancien président du groupe RN la  Région. Bien connue dans son combat contre l’islamisme, Isabelle Surply, conseillère régionale et conseillère municipale à Saint-Chamond se présente dans sa circonscription du Gier-Pilat, la troisième.

Dans la quatrième, JB Rouquerol tentera de succéder à Dino Cinieri. L’ancien gilet jaune, Raphael Pessoa briguera la cinquième et Maylis Perrot, professeur de philosophie, la sixième.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com