Ancien maire de Saint-Héand, Bernard Philibert s’est éteint

Ancien maire de Saint-Héand, ancien élu métropolitain, ancien conseiller départemental et ancien président du SDIS, dont il avait réussi la départementalisation, Bernard Philibert vient de nous quitter à l'âge de 80 ans.

Roanne prépare sa nouvelle caserne de pompiers.
C’est un chantier de longue haleine qui vient de démarrer sur le site de l’actuelle caserne de pompiers de la sous-préfecture du Nord Loire.
Il s’agit de réhabiliter totalement et d’agrandir l’actuel site du SDIS. Cet espace de travail accueille 130 soldats du feu professionnels et bénévoles à qui les futurs locaux offriront de meilleures conditions de travail et de confort. Le nouveau bâtiment sera exemplaire sur le plan environnemental puisque à énergie passive.

Un nouveau garage permettra d’accueillir l’ensemble des véhicules. Comme le chantier est conduit en parallèle avec le maintien de l’activité, le chantier s’annonce assez long. La fin des travaux n’est prévue qu’en 2025.

Bernard Philibert s’est éteint.
Ancien maire de Saint-Héand, ancien élu métropolitain, ancien conseiller départemental et ancien président du SDIS, dont il avait réussi la départementalisation, Bernard Philibert vient de nous quitter à l’âge de 80 ans. Pour Georges Ziegler, président du conseil départemental, c’est un fidèle compagnon de route qui disparait. Il le qualifie dans un communiqué d’hommage « d’homme engagé, d’élu de terrain ». Sous des dehors affables et décontractés se cachait un homme décidé et énergique.

L’homme était respecté au-delà de sa famille politique. Son décès fait suite à la disparition du docteur Claude Bourdelle, ancien maire de Noirétable et conseiller départemental. Passionné de sport, Claude Bourdelle était un être chaleureux et sympathique.

Fin de partie à l’AMF.
C’est avec une nette majorité que le maire de Cannes, l’ambitieux David Lisnard, vice-président des LR, vient de remporter la succession de François Baroin à la tête de l’AMF. Le nouveau président, qui conduisait une liste de large union politique, a dû vaincre la liste macro-compatible de l’UDI Philippe Laurent.

Cette liste avait en seconde position un autre vice-président des LR en la personne de Gaël Perdriau qui cultive sa singularité à chaque occasion. Sa position de deuxième de liste lui vaut un poste au bureau de l’AMF. La plupart des grands élus ligériens de LR soutenaient la liste Lisnard et la bagarre n’a fait que souligner les clivages au sein des LR ligériens. Un
constat dressé sur le plan national par le média numérique Huffington Post.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com