Y a t’il du retard pour l’ouverture du fameux centre médical COSEM ?

Imam de Saint-Chamond : un pas vers l’expulsion.
Tout avait commencé au conseil municipal de Saint-Chamond lorsque la conseillère municipale d’opposition, alors RN, Isabelle Surply,
conseillère régionale, avait dénoncé un prêche apparemment sexiste de l’imam de la principale mosquée de la cité couramiaude. Le propos avait été pris au sérieux par Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur et des cultes, qui avait commandité une enquête sur le statut de ce personnage entré illégalement en France depuis plusieurs années.

A l’approche de la présidentielle, le dossier semble avancer. L’individu est convoqué, le 29 mars, à la police administrative de Saint-Etienne pour « une vérification de son droit de séjour et une éventuelle rétention administrative ». Depuis sa présence dans la Loire, le religieux vit en couple et a plusieurs enfants.

Gestion des déchets.
Celle-ci est depuis plusieurs années une compétence intercommunale. Du côté de Saint-Etienne Métropole, le nombre de déchèteries est en croissance. A Loire-Forez Agglomération, l’accent est surtout mis sur le compostage dans le but d’alléger la quantité de déchets annuels produits par les foyers foréziens qui est actuellement de 60 kilos par an et par famille.

De nombreuses réunions publiques d’information ont été organisées sur tout le territoire. Le compostage partagé, qui peut être organisé dans un contexte de voisinage, est privilégié. LFA peut vendre des composteurs aux habitants.. D’autres gestes sont aussi préconisés par la collectivité comme la réduction des emballages notamment en plastique. Une expérimentation de six mois est actuellement en cours qui privilégie l’information des ménages.

Des plans de mandats quasi vierges à Saint-Etienne et sa métropole.
Ces documents publiés après un très long délai suite aux élections municipales et métropolitaines, alors qu’ils auraient dû être diffusés aux électeurs avant le scrutin, viennent de sortir. Ces documents sont en fait de simples catalogues de généralités emplis de photographies flatteuses ont surpris par leur vide sidéral les élus municipaux et métropolitains.

D’autres sujets ont occupé ces deux réunions dont la deuxième, en distanciel a duré pas moins de sept heures alors que la fronde grandit séance après séance. Pierrick Courbon, principal opposant, est intervenu sur le thème de la sobriété énergétique. Il s’est aussi interrogé, comme de nombreux habitants, sur le retard d’ouverture du fameux centre médical COSEM, dont le mode de fonctionnement a fait l’objet de nombreux articles nationaux. Les élus écologistes se sont émus des frais de fonctionnement de la majorité..

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com