Partager cet article :

Une stature internationale pour Gaël Perdriau.
Le maire LR de Saint-Etienne, vice-président de son parti, vient de franchir un nouveau pas politique à travers un long communiqué de presse consacré à la prise de Kaboul par les Talibans. Pour commencer, le Stéphanois frappe fort en fustigeant la fuite du président Afgha, Ashraf Ghani.

Dans la foulé, il dénonce « le retour au pouvoir d’une faction désireuse d’imposer sa vision d’un islam radicalisé faisant de la violence un mode de gestion normal de la société ». Il déplore aussi l’impuissance de la communauté internationale dont il attend cependant « une réponse politique forte ».. Il rappelle les vingt années écoulées et les milliers de soldats morts et s’effraie d’un retour en arrière politique. Pour conclure, le maire en appelle à un sursaut de l’ONU et par une exhortation à agir au président Macron.

Régis Juanico aime le karaté.
Capitaine de l’équipe de football de l’assemblée nationale, amateur de plusieurs disciplines athlétiques, fils d’un professeur de sport et membre des instances des futurs JO de Paris, le député sphénois, Régis Juanico, vient de signer avec plusieurs collègues parlementaires une adresse à Tony Estanguet, patron du COJO, le comité d’organisation des jeux de Paris.

Ce courrier repris dans un support de presse nationale demande aux organisateurs des olympiades franciliennes de réintégrer le karaté parmi les sports de compétition. Ce sport de combat n’est arrivé qu’en 2020 et serait déjà condamné à l’oubli. C’est vite oublier la belle médaille d’or du Français, Steven Da Costa et les dizaines de licenciés que compte cette discipline en France.

Quand Lyonnais et Stéphanois collaborent.
C’est le cas pour la bonne cause et notamment pour doter Killian, un jeune handicapé ligérien, dont une association porte le prénom et mobilise des soutiens pour améliorer ses conditions de vie et celle d’autres enfants. Killian, pour partager avec ses parents des promenades, a besoin d’un véloside où il puisse être correctement assis.

L’ECAM, une école lyonnaise a livré une étude de faisabilité d’un cycle adapté aux parents de Killian. Un dossier complet avec croquis leur a été remis pour réaliser un cycle adapté. Il reste maintenant à trouver un fabricant susceptible de créer ce véloside.
L’association des amis de Killian de lance dans ce nouveau et difficile challenge. Et espère y parvenir à l’horizon 2024.