Partager cet article :

Roanne met le paquet sur l’attractivité.
Pour la troisième année, Roanne et son agglomération mettent le paquet pour attirer dans le nord de la Loire des résidents de la métropole de Lyon.

Le confinement et les prix de l’immobilier lyonnais ainsi que la progression du télétravail contribuent à crédibiliser cette mission.
Cette campagne de communication est particulièrement très présente dans le métro lyonnais. Mais Roannais agglomération va au-delà des mots et propose à ceux qui seraient tentés par un aménagement de les accompagner. Sur ce registre, un nouveau pas vient d’être franchi avec la création d’une prime de 1000 euros pour contribuer aux frais de déménagement. Les prix de l’immobilier lyonnais et les difficultés accrues de circulation aident aussi au phénomène.

Une nouvelle mission pour le député Jean-Michel Mis.
Parmi les députés ligériens, le marcheur Jean-Michel Mis est le seul à pouvoir concurrencer son collègue socialiste Régis Juanico, très actif sur le plan parlementaire, notamment dans le domaine du sport.
Celui-ci vient de publier avec une collègue un rapport sur les ravages de l’inactivité sportive durant le confinement. Jean-Michel Mis est très branché sur les questions internationales et particulièrement en direction de la Moldavie et de l’Arménie.

Il s’est aussi beaucoup investi dans les domaines de la cybersécurité et des crypto-monnaies.
Tout récemment, il vient d’être nommé rapporteur du projet de loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure et notamment sur la question des troubles mentaux souvent invoqués pour se soustraire à des peines de prison. Le Stéphanois devra travailler sur les captations d’images et les conditions d’intervention des policiers.

Le projet de loi doit normalement être à l’ordre du jour de l’assemblée nationale en septembre..

Suspension de l’imam de Saint-Chamond. Le feuilleton continue.
L’affaire de la suspension de l’imam de Saint-Chamond par le ministre de l’intérieur à la suite de propos discriminatoires envers les femmes tenues en mosquée et repris par les réseaux sociaux continue de faire des vagues.

Après le lancement d’une pétition nationale sur le site spécialisé www.change.org, après le dépôt d’une plainte par la section stéphanoise de la ligue des droits de l’homme , c’est le conseil départemental du culte musulman que se signale.

L’instance rappelle que l’islam est la deuxième religion de France et, sur cette question, elle déplore un manque de dialogue avec l’Etat. Et le conseil demande le maintien en fonction de cet imam qui dispose d’un CDI. A suivre.