Une nouvelle exposition temporaire au Château de Bouthéon

Entre le 1er février et le 31 mars 2022

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la région stéphanoise est un des premiers territoires industriels de France. Grâce à son bassin houiller, l’essor des chemins de fer et les activités dans la métallurgie, l’armement et le textile ont permis la construction de nombreuses infrastructures, usines et immeubles qui témoignent de cet âge d’or.
Des fortunes considérables sont accumulées par des rubaniers, armuriers, maîtres de forge… Le soin apporté à l’architecture des édifices privés témoigne du niveau de vie et de la volonté de paraître de leurs commanditaires. Ces châteaux et leurs dépendances sont d’une grande diversité formelle et stylistique, à l’image de l’éclectisme en vogue au XIXe siècle.
Ainsi plus de 200 « châteaux » sont construits par les industriels de la région entre 1850 et 1930.
Cette dénomination populaire correspond à des constructions de grandes dimensions, avec souvent une architecture remarquable. Elle est souvent accompagnée de dépendances et d’un parc paysager.
L’exposition met en exergue ce patrimoine local méconnu et lui offre un éclairage à la fois historique et architectural. Sur le territoire stéphanois, une typologie de cinq résidences, selon leurs contextes physique et historique, a été identifiée de la manière suivante :
• Le château d’usine jouxte l’unité de production. Il est à la fois la demeure patronale et le lieu de représentation de l’entreprise.
• Le château de ville ou hôtel particulier, se situe dans le centre urbain à proximité des commerces et des voies de communication.
• La maison de plaisance localisée en périphérie de la ville et souvent utilisée comme résidence secondaire, est installée dans un vaste parc.
• Le domaine agricole ou manoir, situé à la campagne, est à la fois un lieu de résidence et de production.
• Le château historique est un édifice ancien, restauré et modernisé pour devenir un lieu de villégiature.
Visites commentées
les après-midis :
vendredi 25 Février,
dimanche 6 et 27 mars

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com