Une antenne commerciale de la Cité Design vient d’être créée

Un observatoire du design à Saint-Etienne.
Il a été créé par Saint-Etienne-Métropole à l’automne 2021 pour mesurer l’impact économique du design. Outre la Cité du design,
désormais bien connue localement et nationalement, Saint-Etienne a un collectif de designers sous le nom de Designers +. Ce groupement organise des formations, des visites d’entreprises, des échanges. Le nouvel observatoire territorial du design travaille aussi avec l’agence d’urbanisme, Epures.

Une première enquête est en cours de réalisation. Elle concerne justement les professionnels du design et leur filière. Deux autres enquêtes suivront. Par ailleurs, une antenne commerciale de la Cité vient d’être créée et un plan Design 2025 est en train de se développer. Enfin, une Biennale de quatre mois débutera le mois prochain.

Crise du bénévolat dans la Loire.
Après deux ans de crise sanitaire et de repli sur soi, les associations, dans leur diversité, constatent des pertes d’adhérents
de 25% à 30%. Pour tenter d’enrayer cette tendance et d’enclencher une nouvelle dynamique, la structure France Bénévolat met en place des animations comme les trophées « Merci aux bénévoles » pour essayer de recruter ou de conserver des adhérents. L’antenne France Bénévolat Loire sud existe depuis 40 ans et elle regroupe 70 associations très diverses dans leurs thématiques.

Dans notre société, on constate des mobilisations bénévoles et temporaires autour d’un sujet mobilisateur comme le drame ukrainien. L’ensemble de notre département recense quelque 30 000 associations dont 11 319 sur l’arrondissement de Saint-Etienne.

Tensions dans la campagne présidentielle.
Dès la fin de l’année dernière, la commune de Mably avait été le théâtre d’un accrochage entre des militants de Reconquête et des
antifas. Plus récemment, le référent dans la cinquième circonscription législative de la Loire pour Valérie Pécresse, Dylan Duchamp et un des ses collègues du conseil municipal de Mably, Clément Lacôte, ont été pris à parti verbalement et leur matériel de collage volé.

Dans un communiqué, les Jeunes LR d’Antoine Poméon ont dénoncé « la lâche agression contre la jeunesse de droite et du centre ». Le communiqué se termine par cette phrase : « la jeunesse militante quelque soit son bord politique, doit pouvoir librement militer sur le terrain ».

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com