Un pôle pluridisciplinaire de recherche pédiatrique au coeur de l’hôpital

À l’occasion de la Journée mondiale du cancer de l’enfant qui a lieu le 15 février, les médecins de l’Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique de Lyon (IHOPe) et les chercheurs du Centre de recherche en cancérologie de Lyon (CRCL) annoncent la création de PROSPECT, un pôle pluridisciplinaire de recherche ambitieux sur le site du Centre Léon Bérard. Ils unissent leur force pour lutter contre les cancers de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte.

L’objectif de PROSPECT est de faciliter le travail en commun des équipes cliniques (médecins et soignants) et des chercheurs sur le même site afin d’accélérer le développement d’applications cliniques à partir des connaissances issues des recherches fondamentales menées au Centre Léon Bérard. Le fruit de ces recherches sera également partagé avec la communauté scientifique française travaillant dans ce même domaine, notamment dans le cadre d’un réseau d’oncopédiatrie national et européen, avec des partenariats déjà bien établis.

Ce sont donc près d’une centaine de scientifiques, pédiatres, épidémiologistes, bioinformaticiens, biologistes, spécialistes des sciences humaines et sociales et ingénieurs qui réuniront leurs compétences pour la recherche sur les cancers pédiatriques. Quatre équipes de recherche fondamentale travailleront notamment au sein de ce pôle en collaboration avec les autres pédiatres oncologues et les hématologues de l’IHOPe.

Pour améliorer la prise en charge des jeunes patients, la recherche translationnelle, trait d’union entre la recherche fondamentale et la recherche clinique, est un des moyens le plus prometteurs. Son objectif est de développer de nouvelles solutions thérapeutiques à partir des connaissances acquises sur ces maladies.

Marie Castet, co-porteuse du projet et co-responsable de l’unité « Mort cellulaire et cancers de l’enfant » au sein du CRCL
« Parmi les premiers projets en cours figure la mise en place d’une cellule de modélisation des cancers des enfants et des jeunes, Model4Kids. En capitalisant sur les expertises des chercheurs du CLB et du CRCL, l’idée est de développer une collection de modèles innovants, reproduisant au plus près les spécificités des cancers de l’enfant, dans leur originalité et leur complexitéCette collection inclura notamment des modèles organoïdes (mini-tumeurs que l’on peut cultiver in vitro).«