Un déficit abyssal à la Cité du design

Un déficit abyssal à la Cité du design.

Grâce à un dossier du Progrès du 19 octobre, le contribuable a pris connaissance du déficit énorme de l’EPCC, établissement public de coopération culturelle présidé par l’ancien journaliste, Marc Chassaubéné. Ce très proche de Gaël Perdriau est aussi adjoint à la culture de la ville et vice-président à la culture de la Métropole.

C’est ce même mercredi du directeur de la Cité 19 octobre que le conseil d’administration a pris connaissance de la démission « pour raisons personnelles » du directeur de la structure qui regroupe la Cité elle-même et l’école supérieure d’art et de design. Thierry Mandon, ancien secrétaire d’Etat de François Hollande et ancien éphémère patron du magazine, l’Ebdo, a été choisi par Gaël Perdriau, il y a un peu plus de quatre ans.

Le directeur jouissait d’un salaire conséquent pour un faible temps de travail et des avantages matériels intéressants. Aujourd’hui, le président Chassaubéné se montre surpris par l’ampleur du déficit au point de demander un audit administratif à la Métropole dont il est un membre éminent. De plus, une filiale commerciale a été lancée depuis quelques mois. C’est Michel Thiollière qui avait doté la ville d’une structure originale et porteuse d’innovation.

Quel sera son avenir ?

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com