Un ancien député agressé en plein Saint-Etienne

Un ancien député agressé en plein Saint-Etienne.
Il n’y a pas que les voitures qui sont prises pour cible dans cette ville. Tous les jours, des piétons sont agressés. Récemment, c’est l’ancien député, ancien maire-adjoint de Montrond-les-bains, ancien vice-président du Département, qui a été violemment frappé à deux pas du Palais de Justice.

Un de ses successeurs à l’assemblée nationale, Quentin Bataillon, vient de lui adresser toute son estime. Dans un communiqué, le député Renaissance de Saint-Etienne n’hésite pas à parler d’ensauvagement de la société malgré le travail effectué par les forces de l’ordre. En revanche, il émet des doutes sur le travail de la justice alors que l’agresseur avait déjà un palmarès de violences à son actif . Paul Salen avait succédé à Jean-François Chaussy à l’assemblée nationale après avoir été son suppléant. Il est aussi un passionné de football et un fidèle de l’ASSE.

Un lourd rapport de la chambre régionale des comptes.
La presse vient de faire état d’un rapport de la chambre régionale des comptes. Etrangement, les élus locaux ne semblent pas avoir tiré les conséquences de ce dossier de 81 pages que chacun peut consulter sur internet.

La structure Cité du design a été créée en 2010 sous le statut d’un EPCC, un établissement public de coopération. L’entité regroupe une école d’art et de design, la cité proprement dite et une récente entité commerciale. Si le texte présente plusieurs bons points, il note des insuffisance en matière de gestion du personnel.
Certains temps de travail seraient inférieurs à la durée légale. Pour la filiale commerciale, « les conditions précises d’équilibre financier restent à démontrer ».

L’instance émet plusieurs recommandations. Le site internet de France 3 Rhône-Alpes vient de publier un long article sur la gestion de la Cité avec une mise en cause des élus, Perdriau et Chassaubéné..

Réseau routier ligérien.
Dans un but de gestion dynamique du trafic, le 17 novembre prochain, le service de mobilité du Département présentera un projet de dispositif de désengagement des voies routières au lieu-dit, les Peyrardes, à Saint-Just-Saint-Rambert. Ce carrefour sur le trajet Saint-Etienne Plaine du Forez connait des embouteillages quotidiens essentiellement aux heures de pointe.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com