Toute la LOIRE veut revoir la vie en VERT

Le 7 mai prochain, la carte du déconfinement sera figée pour 3 semaines avec seulement 2 couleurs : Rouge ou Vert.
Actuellement notre département est classé orange. Il est vert pour la circulation du virus et orange pour l’occupation des structures hospitalières.
.
Cela signifie que le virus circule peu dans notre département.
.
Cela veut dire aussi que nos hôpitaux et soignants restent très sollicités.
Durant les jours à venir notre couleur départementale passera au rouge ou au vert selon l’évolution de 3 critères : la circulation du virus, l’occupation des lits d’hôpitaux et la capacité à réaliser massivement des tests de dépistage.
.
Il faut plus que jamais respecter les règles sanitaires de confinement afin que nous soyons classés en vert.
Cela simplifiera les réouvertures des parcs et jardins, de certaines activités de plein air ainsi que les collèges.
.

Mais retour sur les brèves de Pat Françon que vous avez peut-être ratées cette semaine…

L’agenda du Covid 19.

– Le syndicat agricole de la confédération paysanne vient d’adresser une lettre ouverte au maire de Saint-Etienne pour lui demander une réouverture rapide des marchés de producteurs sur la principale ville du département.

Les professionnels attendent une décision du premier ministre en ce sens d’autant que de nombreuses communes du département ont demandé et obtenu une dérogation du préfet. Pour le syndicat, les marchés de producteurs ne présentent pas plus de risques sanitaires que les magasins de la grande distribution.

-Le député Régis Juanico a voté contre le plan de déconfinement du gouvernement présenté, le 28 avril par le premier ministre. Le parlementaire ne s’oppose par au principe du déconfinement mais au planning gouvernemental.

Dans les entreprises, il souhaite que la sécurité des travailleurs soit une priorité et il dénonce « une hypocrisie »dans le dossier scolaire. Son collègue LREM, Jean-Michel Mis propose, pour sa part, un report et une rallonge des soldes d’été des magasins pour atténuer un peu leur longue fermeture.

– On compte encore de nombreuses personnes hospitalisées mais la tendance à la baisse se confirme.

Même constat global chez nos voisins de Haute-Loire avec des chiffres moindres. Le président du conseil départemental, Georges Ziegler, estiment que nous sommes à un moment charnière et que les Ligériens doivent continuer à respecter le confinement. Le Département travaille sur la réouverture des collèges.

A Roche-la-Molière, la mairie travaille avec « rigueur et précaution » à la réouverture des écoles. A Villars, la mairie propose aux parents de remplir un questionnaire sur leurs intentions de scolarisation des enfants. Jeudi, Saint Régis-du-Coin a retrouvé son marché. Les six forains ont accueilli 120 clients et en attendent plus encore, le 3 mai.

– Personne n’est dupe. Si la crise sanitaire arrive, peut être, à son terme, la crise économique pointe le bout de son nez avec insistance. Et donc la crise sociale.

A Saint-Etienne. Dans cette ville, l’entreprise MECACENTRE doit reprendre le travail. Une mesure qui n’est pas du goût des syndicats CGT et CFDT de l’entreprise qui estiment que les conditions de sécurité ne sont pas remplies.

Les syndicats menacent de faire valoir le droit de retrait alors que la direction invoque une situation financière tendue de l’entreprise.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *