Tous les départements de l’hexagone sont désormais impactés par une vigilance sécheresse

Le Centre d’information lance sa 2ème campagne de sensibilisation de l’été avec 5 nouveaux visuels, un peu décalés pour consommer sobre, et comprendre pourquoi !
Tous les départements de l’hexagone sont désormais impactés par une vigilance sécheresse ou des restrictions d’eau.
Tous concernés : agriculteurs, industriels, et aujourd’hui les particuliers,
Des gestes pour ne plus gaspiller l’eau tout en conservant notre confort ?

Les particuliers, eux aussi sont impactés par des interdictions d’arrosage de jardins d’agrément, de  potagers, de lavage de véhicules, remplissage des piscines etc. …

Il existe des  gestes simples pour ne pas gaspiller l’eau, sans forcément perdre en confort.

Bien sûr, ne pas laisser couler l’eau, limiter l’arrosage, mieux s’équiper, mieux consommer… Mais pourquoi, et surtout quel intérêt exactement ?

Ces visuels vous expliquent ‘comment’ y arriver et ce que chacun y gagne

Sensibiliser l’opinion fait partie de notre ADN. Pour arriver ensemble à se mobiliser, nous sommes convaincus qu’il est indispensable de bien expliquer les tenants et les aboutissants des enjeux auxquels nous faisons face.

Restrictions d’eau, pourquoi ? La France a soif : il n’y a pas eu assez de pluie, les nappes phréatiques ne sont pas rechargées et les épisodes de canicule aggravent la situation.  L’augmentation des températures a accentué l’évaporation des sols qui se sont asséchés. Seuls 5 départements échappent désormais à des restrictions d’eau imposées pour faire face à l’insuffisance des ressources.

Restrictions d’eau, c’est quoi ? Ces mesures exceptionnelles de limitation et parfois même de suspension concernent tous les usages de l’eau. Les particuliers sont appelés, au même titre que les agriculteurs, les industriels, ou encore les activités commerciales et artisanales limiter leurs usages de l’eau.

Etablies par arrêté préfectoral, ces mesures de restriction d’usage de l’eau prévoient l’interdiction d’arrosage aux heures les plus chaudes (généralement de 8h à 20h) et une réduction de consommation, notamment pour les agriculteurs et les industriels. Les espaces publics sont également concernés (interdiction d’arrosage de jardins, fermeture des fontaines…).

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com