Sextape : L’analyse de l’ancien maire Maurice Vincent

L’analyse d’un ancien maire.
Depuis qu’il est sorti de la vie publique, l’ancien maire, Maurice Vincent, s’exprime parfois à travers son blog et dans les réseaux sociaux. Dans une introduction, l’ancien sénateur exprime sa compassion à Gilles Artigues après la révélation de Médiapart. Si les faits révélés par le média s’avèrent exacts, l’ancien universitaire les jugent d’une gravité sans précédent à Saint-Etienne « au détriment des Stéphanois et de l’image durablement ternie de la ville et pire encore de la démocratie ». L’enquête judiciaire permettra de définir les responsabilités de chacun. Pour lui, la neutralité des services doit être préservée.

Discussions à la Métropole.
Ils sont discrets parce que la plupart des élus métropolitains ont peur de leur président.. Seul, Gérard Tardy, le maire de Lorette s’est lâché dans le Progrès. D’autres maires ont échangé sur l’idée d’un retrait de leur président durant cette période judiciaire. Ces élus redoutent que la mauvaise image de Saint-Etienne ne s’étende aux 52 autres communes de la métropole.

De leur côté, les élus de la majorité municipale stéphanoise continuent par un silence coupable de s’affaiblir dans l’opinion publique . Comme le maire, ils redoublent de photos sur leurs pages Facebook. Si des démissions intervenaient, le maire sait déjà qu’il ne peut pas compter sur la première dans la liste des non-élus, Alexandra Custodio. Sur les réseaux sociaux, d’anciens élus comme Jean-Jacques Pauzon, Lionel Saugues, Me Beal s ‘expriment avec franchise.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com