Sécurit’aire, deux journées de sensibilisation sont organisées dans la Loire pour la sécurité routière

Les Brèves de Pat

Sécurité routière.
En ces temps de départs et de retours de vacances, les conduites routières à risque sont en hausse. La vitesse, l’endormissement, les distractions dues à l’usage des téléphones causent beaucoup d’accidents mortels. Ce 25 juillet et le 1 août prochain, deux journées de sensibilisation sont organisées dans la Loire sous le nom de Sécurit’aire.

Les rendez vous sont fixées sur l’aire de la A89 dans le Roannais. Des kits sanitaires et des gilets seront distribués par
la société d’autoroute avec le concours de la préfecture de la Loire.
Depuis le début de cette année, pas moins de 50 véhicules d’intervention ont été percutées sur les autoroutes de France.

Pierre Devedeux un an après.
L’été dernier, Pierre Devedeux, maire de Saint-Alban-les-Eaux, petite commune du Roannais, faisait la Une de la presse nationale à l’occasion de la fête patronale du village.

Un habitant irascible, en colère contre les restrictions de stationnement, s’en était violemment pris au maire d ela cité, l’insultant et le frappant. L’individu a été condamné à un an de prison ferme. Pierre Devedeux avait été reçu par la ministre de la cohésion des territoires et des mesures de protection des maires avaient été adoptées.

Un an après, France Info vient d’interviewer le maire ligérien, réélu pour un deuxième mandat.
Pierre Devedeux reste traumatisé par la violence mais il se consacre à ses trois projets : une médiathèque, un centre de santé et une nouvelle mairie.

Université.
Les députés ligériens, Régis Juanico et Nathalie Sarles, sont les co-auteurs d’un rapport parlementaire intitulé « pour une orientation choisie plutôt que subie ». Les cas de deux lycées ligériens ont été passés au crible. Il s’agit du lycée Albert Thomas de Roanne et Simone Weil de Saint-Priest-en-Jarez. Les auteurs préconisent la nomination d’un second professeur principal chargé de l’orientation.

Pour l’université Jean Monnet, le collectif UJM continue le combat pour le maintien de l’autonomie. Une lettre ouverte vient d’être adressée à l’actuelle présidente de l’université Jean Monnet.

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *