Sébastien Rocher recadre Jean Michel Aulas…

Monsieur Aulas au regard de vos commentaires sur notre grand père Roger Rocher et de votre apparence physique, j’ai bien peur que la maladie vous a atteint bien avant notre grand père qui était un vieil homme qui avait travaillé dans la mine avant d’être élu plusieurs années le plus grand patron sportif de France.

Grand patron des années 80 d’une société de bâtiment de plus de 1000 personnes il n’aurait eu aucune leçon à recevoir de vous. D’ailleurs, il serait encore de ce monde je doute que vous auriez osé avoir de tels propos. Le courage ne s’achète pas. Comme vous avec lui, il s’est beaucoup inspiré de ses prédécesseurs en Europe et a était le premier à importer en France le marketing produit avec la boutique des verts et un stade à l’anglaise, bien loin de votre stade de gerland. Mais il était humble et à toujours respecté ses modèles.

L’époque était différente et les décisions qu’il prenait n’étaient pas inspirées d’une pléiade de conseillers. Si vous souhaitez vous comparer faites le avec vos contemporains qui ont tous, eux, le mérite d’avoir un bilan avec des trophées européens. Notre grand père a mis son argent personnel dans son club et non l’inverse. Ce déni de l’histoire du foot français est inquiétante et très symptomatique de votre situation personnelle et de votre santé physique et intellectuelle. Je me tiens à votre disposition ainsi que toute notre famille pour vous rappeler ce que vous semblez avoir oublié, à savoir une grande partie de l’histoire du foot français.

Les journalistes sportifs et les passionnés de foot pourraient aussi le faire ; vos financiers américains sûrement un peu moins. Vous avez fait le chois de l’argent mais ayez au moins l’élégance de rester digne et de ne pas dénigrer le sport le plus populaire de France qui continue de fonctionner grâce à des gens simples mais fier de leur pays. Je vous souhaite tout de même un bon rétablissement sachant que généralement, à votre âge, la sagesse l’emporte sur les ambitions personnelles.

L’histoire du foot a été marquée par notre grand père et bien d’autres grands personnages. L’avenir nous dira si il en sera de même pour vous, même si personnellement j’ai mon avis là dessus. Comme vous le dites fort justement, il faut parfois savoir sortir comme un grand homme, mais la j’ai peur que cela soit trop tard. Allez les verts. Allez l’OL. Et que le foot reste un sport populaire non gangrené par l’argent. D’ailleurs vous aviez eu le culot il y a quelques années de critiquer les PSG pour ses budgets alors qu’aujourd’hui vous en faites l’apologie. Les hommes d’influence ont la mémoire courte mais pas les français.

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com