Saint-Etienne : Peu de changements dans l’exécutif

Un premier ministre sportif.
Le monde politique, de droite et de gauche, s’est déjà exprimé sur le profil politique du nouveau Premier ministre, Jean Castex. Parmi les précédentes fonctions remplies par le nouvel hôte de Matignon, il y a la préparation des jeux olympiques de Paris 2024. Le nouveau premier ministre est membre du comité de préparation. Ace titre, il a su se faire apprécier par des dirigeants sportifs comme le handballeur, Claude Onesta. Un autre handballeur lige rien, dirigeant sportif et député, Régis Juanico, parle du nouveau chef du gouvernement. Par ailleurs, le même parlementaire s’exprime dans le. Magazine But sur l’asse.

Peu de changements dans l’exécutif.
Le conseil municipal d’installation du deuxième mandat Perdriau à eu lieu hier, 3 juillet dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville. Sans surprise, Gilles Artigues reste premier adjoint. Ses deux compagnons de route UDI, Denis Chambe et Lionel Boucher restent aussi adjoints.

Deuxième de la liste, l’omnipresente Siham Labich devient, sans surprise deuxième adjointe. Jean Pierre Berger, un des plus expérimentés membres de l’exécutif, est troisième. Nicole Peycelon fait son entrée et devrait occuper un poste majeur.

Tout comme les deux  personnalités de gauche que sont Nadia Semache et Christiane Michaud Farigoule. L’ambitieux Marc Chassaubene est confirmé. Au total, on note peu de changements majeurs. Un autre conseil municipal est prévu pour le 11 juillet. On y évoquera peut être le fameux rapport de la chambre régionale des comptes.

Programmée de mandat.
Chef de l’opposition au conseil municipal de Saint Étienne, Pierrick Courbon n’a pu s’exprimer devant ses collègues. Il a dû diffuser son allocution sur les réseaux sociaux. Dans son propos programmatique, le jeune elu est revenu sur le fort taux d’abstention de Saint Étienne, signé, selon lui, d’un malaise démocratique.

Il souhaite une gouvernance humble et novatrice et souhaite incarner une opposition créative et innovant. Pour lui, les priorités du mandat sont la défense de l’autonomie de l’université stephanois, la sécurité, les services publics, l’écologie, le centre ville, la mobilité.

Le rendez-vous de Pat Françon du 4 juillet

Partager cet article :

One thought on “Saint-Etienne : Peu de changements dans l’exécutif

  1. pourquoi est ce que Patrick Courbon n’a pu s’exprimer devant ses collègues ?
    finalement le défi c’est de prendre les memes et de recommencer ! ! fastoche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *