Saint-Etienne lance sa fabrique de la transition

Un coordinateur sera chargé d'assurer le bon fonctionnement et la complémentarité des différents acteurs. Il s'agira aussi de faire évoluer la consommation.

Saint-Etienne lance sa fabrique de la transition.
La fabrique de la transition est le nom du collectif qui vient de voir le jour pour regrouper divers acteurs associatifs de la transition écologique. Le but du nouveau regroupement est de mutualiser les actions et les moyens de tous les acteurs de l’alternative écologique.
Un coordinateur sera chargé d’assurer le bon fonctionnement et la complémentarité des différents acteurs. Il s’agira aussi de faire évoluer la consommation.

Pour l’instant, la fabrique de la transition regroupe une quinzaine d’associations et lance un appel au public. par ailleurs, on peut saluer l’initiative de la commune de Saint-Christo-en-Jarez qui vient de lancer son plan écologique et énergétique de rénovation de plusieurs bâtiments publics.

Olivier Longeon déroule son programme.
Le chef de file des écologistes ligériens pour les élections régionales de juin connaît bien la Région où il a déjà siégé.
Aujourd’hui, alors qu’un accord entre écologistes et socialistes apparaît difficile, le conseiller municipal socialiste vient de dévoiler une partie de son programme au micro de France Bleu Saint-Etienne.

Alors que notre département est marqué par un épisode de pollution climatique et que la circulation automobile explose pour des raisons de couvre feu, le conseiller municipal propose la gratuité des transports en TER. Pour lui, l’effort doit être poursuivi en matière de restauration des bâtiments dont certains sont de véritables passoires énergétiques.

La lutte des classes vit encore à la Ricamarie.
Commune la plus pauvre de la Loire, la Ricamarie est une des dernières municipalités communistes de notre département. A la Ricamarie, la guerre scolaire des années Mitterrand fait encore partie du paysage politique local. Et ce fut le cas lors du dernier conseil municipal à l’occasion du vote des subventions aux associations.

La subvention obligatoire aux associations de gestion des écoles catholiques sous contrat avec l’Etat a ranimé la polémique. L’adjointe chargée du dossier a dit sa gêne et sa préférence pour « l’école de la République ». Nostalgie quand tu nous tient !

     Tous droits réservés © gillescharles.fr | Nous contacter : gillescharlesinfos@gmail.com