Partager cet article :

Immobilier et attractivité des villes.
Après être depuis longtemps la ville la moins chère de France en matière d’achat immobilier, Saint-Etienne est classée, selon le quotidien Aujourd’hui en France la ville qui affiche les loyers les moins chers de France. Le prix du mètre carré est de 8,90 euros et enregistre même une baisse de 0,7%.

A Lyon, le mètre carré est à 20,30 euros avec une hausse de 4,9%. Et, le site spécialisé, Se loger.com, confirme la baisse des prix sur Saint-Etienne. Aujourd’hui, on apprend aussi le palmarès des vingt villes de France qui ont su rendre leur centre ville attractif. Pau, Villefranche-sur-Saône et Colmar figurent parmi les premiers nominés.

Ambiance à Lorette.
Depuis la réélection de Gérard Tardy à la mairie de Lorette, les conseils municipaux sont le théâtre d’incidents à répétition entre un maire autoritaire et son opposition. Dernièrement, le maire a refusé de publier dans le bulletin municipal trimestriel une tribune de l’opposition sous prétexte de diffusion de fausses nouvelles. Cette même opposition a déposé plainte au juge des référés de Lyon qui lui a donné raison.

La tribune devra être publiée mais le maire y ajoutera un avertissement et déplore « la mauvaise foi » de son opposition. Le climat municipal est délétère et la préfecture a même fait deux rappels à l’ordre.

Jamais deux sans trois manifs à Saint-Etienne.
Samedi, la préfecture de la Loire avait eu droit à deux manifestations. L’une s’est déroulée dans le cadre de la journée mondiale pour le climat et l’autre célébrait les 150 ans de la Commune de Paris . Hier dimanche, d’autres manifestants se sont rassemblés au centre-ville pour protester contre « la loi sur le séparatisme » et pour dénoncer l’islamophobie. Jeudi dernier, la loi a été votée au Sénat et sera à l’ordre du jour de l’assemblée nationale, le 30 mars.

Une porte-parole du collectif stéphanois contre l’islamophobie, CRI 42 a dénoncé une loi contre la communauté musulmane.