Partager cet article :

Saint-Etienne événements prêt à redémarrer.
La structure Saint-Etienne Evénements regroupe le groupe lyonnais de dimension mondiale, GL Events et l’association locale, Loire action.
Comme chacun s’en souvient, l’événementiel a été un des secteurs professionnels qui ont le plus souffert de la crise sanitaire. De nombreux salons organisés au parc des expositions comme au centre des congrès ont été annulés ainsi que des cérémonies. Pour la première fois de son existence, la foire internationale de Saint-Etienne a été supprimée à quelques jours de son ouverture.

Cette année blanche n’a pourtant pas été inactive pour le groupe GL Events qui a achevé l’aménagement de la Verrière de Fauriel et surtout la reconstruction et restructuration complète du parc des expositions de la plaine Achille.

Le palais A a été déconstruit et un nouvel ensemble avec des salles en étage a été construit. Les deux palais sont désormais reliés par un espace d’accueil commun. Et la voirie a été entièrement reprise. Tout est prêt pour une foire 2021 de reprise.

2 – Le Gamay du Roannais a son terrain.
Ce cépage du Roannais dispose désormais d’une parcelle dédiée sur le territoire communal de Saint-Haon-le-Châtel. Ce nouvel espace accueille des plants en vue de constituer « une banque de données » pour les vignerons du secteur de la Côte Roannaise. Ceux-ci ont effectué 50 plantations issues d’une vingtaine de propriétés. Ce cépage original est connu depuis le début du vingtième siècle. La première cuvée de cette parcelle expérimentale aura lieu en 2023 si tout va bien.

3 – La réplique de Pierre-Jean Rochette.
Il y a quelques jours, le maire de Boën-sur-Lignon, par ailleurs conseiller départemental et élu communautaire, avait demandé à quelques adolescents excités et torse nu de quitter les abords de l’ hôtel de ville et de se calmer.

Au lieu d’obtempérer, les jeunes gens ont multiplié agressions verbales et physiques sur le premier magistrat. Les gendarmes sont rapidement intervenus et ont arrêté l’un des protagonistes déjà bien connu des services. Membre du parti AGIR, chef d’entreprise, Pierre- Jean Rochette n’est pas homme à se laisser intimider.

Comme prévu, la police municipale va recruter deux agents supplémentaires. Lors du conseil communautaire de Loire Forez Agglomération, l’élu a été acclamé par ses collègues. Dans la Loire comme ailleurs, les agressions contre les élus se multiplient.