Saint-Etienne est la ville française de plus de 100 000 habitants qui détient le record de vacances commerciales avec 15%

13 Septembre – les Brèves de Pat

 Des gilets jaunes essoufflés
Deux appels non déclarés en préfecture avaient été lancés dans la Loire pour le retour des gilets jaunes. En définitive, une poignée de personnes étaient au rond point du Sardon à Rive-de-Gier. Et à Saint-Etienne, on ne comptait que quelques dizaines de manifestants, place du Peuple. A aucun moment, ce rassemblement n’a gêné l’activité commerçante. La police a procédé à l’interpellation d’un meneur ce qui a entraîné une dizaine de personnes à se regrouper devant le commissariat. Dans le même temps, les auxiliaires de vie ont manifesté pour une amélioration de leurs conditions de vie.

Steel à J moins trois
Les publicitaires doivent se frotter les mains en ces temps de disette. Pour son ouverture, le 16 septembre, le centre commercial Steel, met le paquet : un magazine dans les boîtes aux lettres de Saint-Etienne, Saint-Chamond et de la couronne, une carte de fidélité, une inauguration festive, des affiches 4×3, des flancs et cukls de bus STAS, des publi-reportages dans la presse écrite, etc…

Mercredi, le ruban sera coupé par le président de l’EPASE, Gaël Perdriau. Mais, une heure après alors que les invités boiront le champagne, le collectif Stop Steel défilera, place Jean Jaurès.

Dans un communiqué, ses organisateurs dénoncent la promesse non tenue sur le créneau des magasins et préjudice fait au centre ville. Saint-Etienne est déjà la ville française de plus de 100 000 habitants qui détient le record de vacances commerciales avec 15%. Les manifestants rappelleront leur attachement au commerce de proximité.

(A la demande de nombreux, voici la source sur le taux élevé de vacances commerciales de Saint Étienne. Il s’agit de PROCOS, la fédération nationale du commerce spécialisé. Elle publie régulièrement des rapports sur son site www.PROCOS.Org. L’un d’entre eux est consacré aux villes de plus de 100000 habitants dont Saint Étienne).

Les villes où il fait bon vivre
Dans ce classement, pour la catégorie des petites villes, c’est Roche-la-Molière qui décroche la première place départementale et un honorable classement national. Pour les grandes villes, l’hebdomadaire, l’Express, publie un reportage de plusieurs pages avec de nombreux thèmes. Ceux-ci vont de la dynamique économique, à l’immobilier, de l’enseignement à la santé, de la culture à la sécurité.

Pour le moins, on peut dire que les classements stéphanois sont mitigés. L’immobilier est toujours très bas. Cette même semaine, CNews a confirmé la place de dernier de la classe pour Saint-Etienne. En matière de dynamisme économique, de sécurité, d’offres de soin, les résultats ne sont pas brillants. Pour une fois, le communication municipale est restée relativement discrète sur cette couverture médiatique..

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *