Rive de Gier la réaction de Jean-Claude Charvin à la fusion de listes concurrentes

« Retour des arrangements politiciens loin des préoccupations des ripageriens ! »

Je suis assez surpris de cette annonce de fusion politicienne au vu de la crise sanitaire sans précédent que nous traversons depuis 2 mois avec mes élus et les habitants de Rive de Gier.

En l’absence de décision du gouvernement, cette annonce me semble bien prématurée. Je n’ai jamais été un adepte des ralliements de second tour. Nous retrouvons les « petits arrangements entre amis » alors qu’ils se sont « insultés » tout au long de la campagne

Tout ce que je déteste en politique! Cette stratégie a court terme pour avoir « la tête de Charvin », risque de renvoyer Rive de Gier en 1977, avec le retour du parti communiste, et du « tout social ».

Chacun prendra ses responsabilités et je garde mon cap avec l’ensemble de mes colistiers. Mon programme reste le même (PRIR, Entrée Est, renforcement de la sécurité et de la propreté) sachant qu’il est déjà validé par l’ensemble de nos partenaires financiers.

Pour l’instant, mes seuls priorités sont la relance de nos commerces et entreprises, la poursuite des chantiers, le soutien aux personnels de santé et aux personnes âgées, l’accompagnement des associations locales et surtout la mise en place d’actions en faveur de notre jeunesse cet été. La fermeture des écoles va provoquer une vraie fracture notamment pour les enfants des familles les plus en difficulté.

La crise du COVID19 va impacter durablement le quotidien de tous les ripageriens. Les ripageriens se moquent de ces « arrangements politiciens », ils ont bien d’autres préoccupations. Rive de Gier aura besoin d’élus engagés, ayant la connaissance des dossiers et surtout la confiance de ses financeurs privés et publics.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *