Rendez-vous avec Malte LEHM et Michel LAGRANGE « sculptures et poésies »

C’est l’histoire d’une rencontre, de deux artistes lors d’une exposition des sculptures de Malte Lehm, à la Galerie d’Art et d’Or.

Malte au sujet de cette première rencontre : Michel Lagrange avait rédigé un texte de présentation, la teneur des propos de Michel ma interpellé, par leur pertinence et sa vision de mes réalisations.

Nous avons passé la soirée à discuter, et pendant plusieurs mois, Michel ma envoyé des poèmes se référents à certaines de mes sculptures, et ceci longtemps après la fin de l’exposition .

Une vraie relation amicale est née, et devant la masse des écritures de Michel, j’ai décidé de lui rendre hommage avec un livret.

Scientifique de formation, encore actif au sein de mon entreprise de Chimie, grand lecteur, je suis par contre inculte en poésie. Les écrits de Michel me laisse encore rêveur. Je n’aurais pas imaginé qu’une personne se passionne autant à mes créations.

Comment Malte Lehm est né ? suite à une chute, c’est l’immobilisation forcée, et le temps de rêver. Marqué par le film Black Swann, il décide de mouler des pieds de danseuse, et finalement d’aller au bout du projet: maitriser toutes les étapes de la réalisation, de la prise d’empreintes à la cuisson finale RAKU…un peu plus tôt à Noël 1959, un petit garçon de 12 ans trouva au pieds du sapin un gros livre dans ses souliers, c’était un livre extraordinaire, classé par famille , toutes les applications manuelles était expliquées, avec des schémas, des plans, des exemples ! Avec le livre magique ont pouvait tout construire, un bateau, un planeur, un pont, des maquettes bien sur, et puis des expériences de chimie, l’observation des astres, réaliser une lunette, un microscope, des objets en origami, etc…………etc………….. et des moulages !

A 30 ans, installé pharmacien, il s’ennuie et créé un atelier de décoration avec son épouse, en 1984 changement de vie, tout à reconstruire, nouvelle vie, nouveau métier, et un jour, il a 50 ans rencontre avec un professionnel de la lingerie, et, dans son bureau, moulage du bassin en lingerie d’une actrice du Crazy , beau, il relève le défit de faire mieux, mouler une femme en guêpière et porte jarretelle ! La mise au point sera longue, mais réussie.

En 2003, une amie lui conseille d’en faire des pièces uniques ! Passionné d’art, amoureux de la peinture, il visite les expositions et découvre la céramique RAKU, ces réalisations seront en céramique RAKU !

Ceci est bien sur un résumé tant la passion de Malte est riche durant toutes ces années mais pour plus d’infos le mieux est d’aller le rencontrer à la Galerie Marie d’Urfé à la sortie de Champoly (42430).

Mais qui est Michel Lagrange ? Présente-t-on un écrivain ? Ses œuvres parlent pour lui, si l’on veut les entendre. C’est là qu’il met le meilleur de lui-même.

René Char a écrit de Michel Lagrange : « Vos poèmes me sont devenus chaque jour plus compagnons en me disant davantage, bien que dès leur première lecture, « on ne joutait pas ici pour le plaisir de tomber à l’eau ». Je vous ai su tôt, et tel l’arche-boussole du pont dans l’aquarelle de Sainte-Victoire (Cézanne) apparition fantastique, marque essentielle. Merci pour votre pensée d’aller plus loin et d’y parvenir. Je me réjouis pour vous. » (1981)

Pierre Emmanuel a aussi loué cet effort du poète « qui est un acte spirituel, et dont le risque s’inscrit dans l’existence
même. Ce n’est pas un jeu, c’est une édification de soi, un destin. »

Selon Claude Vigée, « parce qu’il a su se faire l’artisan de son souffle, Michel Lagrange est un poète en route vers
l’incer- taine, terrible, et exaltante naissance des jours… » Ce qui exige l’humilité du pèlerin et la certitude du croyant.

les deux se sont artistes se sont associés pour chaque buste correspond un texte, il y a de l’érotisme et du sacré dans les oeuvres de Malte LEHM. Associant le sacré à l’amour on pourrait qualifier cet artiste de sculpteur hiérotique. (Michel Lagrange)

pour visiter la galerie prendre RDV au 07 69 95 53 60 mail malte@malte-lehm.fr

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *