Partager cet article :

C’est une vieille connaissance qui viendra au micro d’ITW et de Rendez-vous avec dans les prochains jours, pour l’élection départementales de la Loire des 20 et 27 juin prochain, accompagné par son binôme Aziz Makhloufi.

Alexandra Ribeiro Custodio, conseillère départementale sortante du canton Saint- Etienne 2 (quartiers Sud-Ouest de Saint Etienne, la Ricamarie et le Chambon-Feugerolles), souhaite poursuivre son engagement.

Elle est candidate aux côtés d’un chef d’entreprise du Chambon-Feugerolles, Aziz Makhloufi, nouveau en politique mais déterminé à relever le défi, d’être force de propositions pour l’intérêt général local dans un esprit d’échange, de partage, de solidarité.
Le binôme est réuni sous le slogan « Osons, pour être utile ». Les candidats souhaitent oser rompre avec les habitudes, aller à la rencontre des habitants du canton, les écouter, pour ensemble porter des solutions d’innovations sociales et économiques réalistes.

Alexandra Ribeiro Custodio se dit légitime pour poursuivre le travail sur les différentes missions qui lui ont été confiées et qu’elle a mené à bien :
Elle a travaillé durant son mandat en sa qualité de présidente du centre départemental d’aide par le travail à l’insertion des handicapés, entrepris de profondes rénovations au sein de ce CDAT et créé des emplois.
Elle a accompagné les bénéficiaires du RSA dans le cadre de leur recherche d’emploi.
Elle a travaillé à la valorisation de la mémoire en ouvrant grandes les portes à tous des archives départementales et pris en compte ce devoir de mémoire revendiqué par les associations d’anciens combattants en engageant de nouvelles réflexions.
Elle a travaillé au développement du territoire et s’est engagée auprès de nombreuses associations qu’elle a soutenues devant l’assemblée départementale.

Aziz Makhloufi ne manque pas de dynamisme. Il veut être force de propositions pour améliorer le sort des plus fragiles et pour ce chef d’entreprise cela passe pour l’essentiel par l’activité économique. Il a décidé de s’engager pour “relever le défi des transformations profondes que nous devons construire ensemble dans toutes les compétences qui relèvent de notre collectivité ».

Cet homme de la société civile, dont le parcours et la réussite se sont forgés par le travail, par l’effort met toute son énergie et ses compétences dans cette candidature. Il a l’expérience du terrain et la volonté de bousculer les acquis en respectant les souhaits de chacun. Les deux candidats ont également présenté leurs remplaçants : Magareth Dumas, retraitée de la confection très engagée dans le milieu associatif et Pierre Witkos, étudiant qui prône les valeurs d’une citoyenneté responsable.