Partager cet article :

🥇Mélanie De Jesus Dos Santos championne d’Europe à la poutre à Bâle 

Avec un score de 13,900, elle devance la championne olympique Néerlandaise Sanne Wevers (13,866 points) sur un agrès qui n’est pourtant pas sa spécialité, mais forte d’avoir osée une innovation prévue pour… Tokyo (full-in : double salto arrière vrillé) soit un niveau de difficulté supérieur aux autres concurrentes et une prise de risque technique sur sa sortie qui s’avère payante malgré quelques déséquilibres.

À 21 ans, c’est son 4e titre continental, après le concours général en 2019 et le sol en 2018 et 2019, en étant venue aux Europes pour se régler !! Quel talent !

Ce nouveau titre est bon augure pour les Jeux Olympiques de Tokyo fin juillet où un podium de Mélanie serait une magnifique récompense de sa régularité au plus haut niveau mondial et de son travail exemplaire de préparation avec toute l’équipe du Pôle France qui l’entoure au quotidien.

Comme elle l’a confiée au quotidien l’Equipe cette semaine :  « Depuis le confinement et le report d’un an des Jeux, j’ai eu le temps de réfléchir à ce que je voulais vraiment. Je travaille avec un nouvel état d’esprit. Désormais, je sais pourquoi je vais à la salle tous les jours, je ne veux plus seulement participer mais vraiment décrocher une médaille olympique »

« Les barres et la poutre sont deux agrès qui me demandent d’être forte mentalement, et c’est ce qui me permettra de m’accomplir aux Jeux. Le reste, le sol et le saut, c’est plus naturel pour moi »

Bravo à la pensionnaire du Pôle France Gymnastique Saint-Etienne et cheffe de file de l’Equipe de France de FFGym ! Mélanie, la Martinique et la France sont fières de toi !

Une pensée en ce jour pour sa copine du Pôle Lorette Charpy, opérée le 23 mars d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche et qui à 19 ans va manquer les Jeux Olympiques de Tokyo cet été, « l’objectif de sa vie ».

photo-janek-skarzynski-afp-1555323662