Recette des tartines au Sarasson

sarasson recette saint-etienne

On a souvent évoqué les lieux emblématiques de Saint-Étienne, mais une facette méconnue de cette ville réside dans ses saveurs uniques. Parmi elles, le sarasson, un trésor culinaire ancré dans la tradition des départements de la Loire, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, et du Puy-de-Dôme.

À la découverte du Sarasson

Découvrons l’univers du sarasson, ce fromage au caractère bien trempé. Il peut être dégusté nature ou agrémenté de fines herbes, telle la ciboulette, l’estragon, le cerfeuil, l’échalote, et bien d’autres. Les variations de recettes sont aussi vastes que les terroirs qui le produisent.

La recette du Sarasson de Saint Etienne

  • 200 g de fromage frais de vache,
  • Sel
  • Poivre
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette finement ciselée
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 1 ail haché
  • 1 échalote hachée

Mélanger tous les ingrédients.
Afin d’obtenir le babeurre, un sous-produit du petit-lait laissé par le processus de barattage du beurre, il est essentiel de verser ce liquide dans de l’eau bouillante pour provoquer sa précipitation. Les grains coagulés remontent à la surface, sont récupérés dans une toile, puis laissés à égoutter pendant vingt-quatre heures. Après malaxation, cette pâte adopte la forme du récipient dans lequel elle est placée.

Recette authentique du Sarasson stéphanois

À Saint-Étienne, le vendredi, jour maigre, les producteurs vendaient du sarasson enveloppé dans une feuille de chou. Une tradition séculaire qui persiste, bien que le sarasson industriel ait pris le relais. Retrouvez la véritable saveur sur certains marchés de la Loire, notamment à Montbrison.

La fête du Sarassou à Jullianges

Découvrez l’âme du sarasson à travers la fête de Jullianges, célébrée chaque second dimanche d’août. Une occasion unique de déguster cette spécialité, accompagnée d’une joyeuse ambiance, ayant donné naissance à la Confrérie du sarasson.

Le processus de fabrication artisanale

Pour comprendre la richesse du sarasson, plongeons dans son processus de fabrication artisanale. La transformation du babeurre en une pâte qui prend la forme du contenant est un art ancestral. Le résultat : un fromage frais à la texture inégalable.

La magie du babeurre

Pour obtenir le babeurre, résidu du petit lait laissé par le beurre dans la baratte, il est nécessaire de déverser ce liquide dans de l’eau bouillante pour le faire précipiter. Les grains coagulés remontent alors à la surface, sont récupérés dans une toile, puis mis à égoutter pendant vingt-quatre heures.

Un trésor local à préserver

Le sarasson ne se résume pas à une simple spécialité culinaire. Il incarne l’identité culturelle de Saint-Étienne et des régions environnantes. Malgré l’évolution des goûts, des marchés locaux perpétuent cette tradition, préservant le véritable goût du sarasson.

En conclusion, plongez dans l’univers fascinant du sarasson stéphanois. Au-delà d’une simple dégustation, c’est une immersion dans l’histoire, la culture, et les saveurs authentiques de cette région. Rejoignez la Confrérie du sarasson et laissez-vous emporter par cette aventure culinaire unique.

4/5 - (12 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *