Qui se souvient des bières stéphanoises MOSSER ?

Quand on songe aux petits cafés stéphanois des années passées, on voit plus un ballon de rouge ou un petit blanc sur la table avec quelques cartes d’une partie de quinche.

Mais la bière était aussi bien présente à Saint-Etienne au début du 20 ème siècle,par la Brasserie Mosser et Striffling, qui était rue d’Annonay, elle s’installe à Bellevue après 1870, où elle devient la Brasserie Mosser et fils, puis Société des Brasseries de la Loire en 1899.

Cette société était formée des établissements Mosser et fils et la Brasserie Oppermann. La famille Mosser était originaire d’Alsace. Après l’annexion par l’Allemagne, une partie de la famille émigra à Epernay, pour y fonder la brasserie Mosser. La famille essaima aussi dans la Loire. A l’emplacement de la brasserie se trouvent actuellement les entrepôts Bellevue.

Les raisons de son implantation dans ce quartier ?  un quartier au demeurant peu étudié par les historiens locaux au contraire d’autres quartiers stéphanois, Terrenoire ou Le Soleil, par exemple. Pourquoi donc à Bellevue ? Parce que cet emplacement était stratégique. Les Alsaciens, installés à Saint-Etienne dans les années 1870, ont fort bien calculé leur coup. Récemment rattaché à la ville (1855), Bellevue en est la porte méridionale d’entrée et de sortie, aux croisements d’axes routiers majeurs. La gare de Bellevue est toute proche et le tramway le dessert à partir de 1882. La place Bellevue accueille en outre des marchés très fréquentés. Des conditions idéales permettant l’approvisionnement en orge, en charbon…, le transport et la vente de la bière.

D’abord baptisée « Mosser et Striffling », puis « Mosser » en 1887, l’usine à son apogée occupait 25 000 mètres carrés dont 8000 mètres carrés en sous-sol. Ses deux fours, les tourailles, surplombaient alors la ville. Ce sont les « sentinelles avancées de l’industrielle cité stéphanoise », écrivait en 1906 le Guide de Saint-Etienne et du Forez. Seule brasserie de Saint-Etienne à partir de 1932, elle cessa ses activités en 1955.

Récemment la bière de St just St Rambert a créé la Bière blonde pils légère aux subtiles notes d’agrumes, qui possède un fort caractère désaltérant. Bière de fermentation basse directement inspirée des bières tchèques, elle est idéale pour une consommation estivale (5% alc.). Son nom, la Mosser fait réfèrence à la brasserie emblématique de Saint-Etienne du 19ème siècle. Son illustration est également inspirée des anciennes étiquettes.

N’étant pas né à l’époque toutes les infos ont été récupérées sur internet si des lecteurs ont plus d’infos je suis dispo pour élargir cette article. gillescharlesinfos@gmail.com

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *