Qui se souvient de l’histoire des vélos « Hirondelles » ?

Hirondelle est la marque de bicyclettes vendue par la Manufacture d’armes de Saint Etienne.

C’est en 1892 qu’apparaît la première Hirondelle au catalogue, l’entreprise devenant alors la Manufacture d’armes et de cycles de Saint-Etienne. L’importance de cette marque dans l’histoire du cycle en France est primordiale. La notice dédiée à Manufrance permet d’en saisir les enjeux.

Peu de temps après la naissance de la bicyclette en Angleterre, la Manufacture Française d’Armes de Saint Etienne lance la marque HIRONDELLE pour ses cycles.

Cette gamme de cycles se démarque par un design bien spécifique, étudié pour apporter un maximum de confort aux cyclistes : guidons anti-vibrations, selles à ressort pour amortir les chocs.


Au début du XXème siècle, les agents de police cycliste de Paris possédaient des bicyclettes de la marque Hirondelle, d’où leur surnom, ce surnom leur vient aussi de la silhouette d’oiseau que leur donnait leur pèlerine flottant dans le vent.

Elles furent commercialisées des années 1900 aux années 1960. Des motocyclettes Hirondelle furent également fabriquées par Manufrance dans les années 1950.

La solidité était un argument de poids, la Résistance de la chaîne supérieure au poids de 1200 kg soit 14 hommes, cadre résistant au poids de 900 kilos soit 12 hommes, et 675 kilos soit le poids de 9 hommes sur une seule bicyclette.

Jean Gabin fait référence à une bicyclette Hirondelle au début du film Les Vieux de la vieille.

infos : carole.tavitian@manufrance.fr

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *