Quand le journal Le Monde nous apprend que les calomnies sexuelles continuent…

Quand le Monde se lâche !
Le quotidien national a diffusé, ce week-end, un article sur la censure préalable d’un article de Médiapart sur le Perdriau Gate. Cet article met en avant le rôle de la juge Violette Baty, critiquée pour avoir intégralement repris la requête de l’avocat de Gaël Perdriau et l’avoir transformée en ordonnance.

Lors de l’audience de vendredi, l’avocat de Médiapart, Me Emmanuel Tordjman  a déclaré que Gaël Perdriau a accusé Laurent Wauquiez « d’activités pédophiles ». Le mis en cause a répondu au journaliste : « les calomnies sexuelles, pour Perdriau, c’est quand même son objectif principal ». On en saura plus, ce mercredi à 15 heures avec le verdict du tribunal de Paris. En attendant, l’image de Gaël Perdriau ne sort pas grandi de ce nouvel épisode.

Bientôt les sénatoriales.
Les Ligériens se moquent totalement de ce scrutin qui se déroulera en septembre 2023 et ne concerne que les grands électeurs . Ceux-ci devront élire quatre sénateurs. Actuellement, la Loire est représentée par deux sénateurs LR, MM Fournier et Bonne, peu actifs et par deux élus de gauche, la communiste Cécile Cukierman et le socialiste, Jean-Claude Tissot.

Ceux-ci se représenteront l’an prochain avec des chances de conserver leurs sièges. Bernard Bonne ne devrait pas rempiler et Bernard Fournier hésite encore. La dernière fois, il était passé sur le fil et a peu de chance de rempiler. A droite, Clotilde Robin est intéressée et a le soutien du maire de Roanne. Gaël Perdriau qui songeait au Sénat et avait même désigné Marc Chassaubéné comme maire est empêtré dans un scandale odieux.

En revanche, Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond remplit toutes les cases. Maire de Saint-Chamond, il préside le syndicat du Gier, l’association des maires de la Loire. Il est numéro deux du Département et de la Métropole. Au congrès des maires de Paris, il a été interviewé par Sud radio et a rencontré David Lisnard, président de l’AMF et Gérard Larcher, président du Sénat. A suivre…

http://www.gillescharles.fr/une-journee-au-senat-avec-le-senateur-jean-claude-tissot/

En bref.
Cet après-midi, le Progrès retransmet en direct le conseil municipal de Saint-Etienne qui promet d’être animé.
Coïncidence ! Mercredi, quelques heures après le verdict du tribunal judiciaire de Paris sur la censure de Médiapart, Eric Ciotti donne un meeting à la Fouillouse. Il commentera sûrement l’affaire Perdriau qu’il avait qualifié d’ignoble.
Le basketteur Perdriau. Privé d’ASSE, le maire de Saint-Etienne fréquente assidûment l’Aréna de Saint-Chamond pour assister à des rencontres de basket dans un parfait incognito. Hervé Reynaud n’a pas l’intention de présider le prochain conseil métropolitain du 8 décembre.